Recherche

L'introduction en bourse d'Emailvision bien accueillie

Publié par le

Sur Alternext, 30 % de l'offre a été souscrite par les particuliers.

  • Imprimer

L’introduction en bourse d’Emailvision, éditeur de logiciels “on demand” pour l’e-mail marketing, s’est faite avec succès. Au total, plus de 4,37 millions d’actions ont été admises pour un total de plus de 11,14 millions d’euros. La répartition définitive est, en adéquation avec la volonté d’Emailvision, d’en faire profiter les particuliers puisque 30 % de l’offre a été allouée au public, contre 70 % aux investisseurs institutionnels. Le prix de l’action a été fixé à 2,55 euros. Les fonds levés lors de cette introduction en bourse vont permettre à Emailvision de financer le renforcement de sa force commerciale, d’installer de nouveaux data-center et de mener de nouveaux projets de R&D. Emailvision espère également acquérir des sociétés possédant des technologies “on demand” complémentaires à son offre de logiciels actuelle ou ayant des positions commerciales géographiques complémentaires. Fondé en France en mai 1999 par Nick Heys, Emailvision compte, actuellement, un effectif de 55 personnes à travers ses filiales en Angleterre, Allemagne et France.

7 fêtes incontournables à travers le monde

7 fêtes incontournables à travers le monde

7 fêtes incontournables à travers le monde

Singles' Day, Black Friday, Thanksgiving... Découvrez les célébrations qui génèrent le plus de chiffre d'affaires à travers le globe.

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

Difficile en 2017 d'ignorer les réseaux sociaux comme composante de sa stratégie marketing. Ils sont devenus en l'espace de quelques années [...]

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

Plus que jamais à l'ordre du jour, l'expérience client " augmentée ". Voici la sélection des innovations & usages prometteurs repérés par [...]