Recherche

L'Oréal doit retirer ses produits Airness

Publié par le

Selon Challenges, Unilever a obtenu la condamnation de son concurrent qui aurait lancé un déodorant trop similaire à Axe.

  • Imprimer

10 000 euros d'amende et, surtout, un retrait du marché de ses nouveaux déodorants Airness. La condamnation est lourde pour L'Oréal, dont la filiale Lascad était accusée par Unilever d'avoir copié sa marque de déodorant phare Axe.

Selon nos confrères de Challenges, le tribunal de commerce de Paris a donc tranché, le 10 avril dernier, en faveur du plaignant. Le tribunal a en effet estimé que les produits litigieux présentaient "par leur forme, leur taille, leur couleur et par l’inscription verticale de la marque, un ensemble de caractéristiques similaires".

L'Oréal, qui misait beaucoup sur ce nouveau lancement pour doper sa gamme masculine, accuse le coup. Le 25 mars, elle fêtait en grande pompe et en présence de grands champions tels que Stéphane Diagana, son produit réalisé en partenariat commercial avec l'équipementier Airness et qui aura sans doute connu l'un des plus courts cycle de vie de la marque...

 

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.