Recherche

Kas se met au régime et au sport cet été

Publié par le

Kas, la célèbre marque de boisson favorite des habitants du Sud-Ouest rachetée en 1992 par PepsiCo, se met cet été au light, avec une version Kas Light Citron, sans sucre. Kas profitera en outre de l'été pour s'associer au Rip Curl Pro, une compétition de surf réunissant, du 19 au 28 août à Hossegor-Seignosse, 144 des meilleurs surfers de la planète. Kas organisera pour l'occasion la Kas Beach Party, qui, comme son nom l'indique, se déroulera sur la plage. Avec ce partenariat, Kas entend se rapprocher de ses consommateurs de 15 à 35 ans et renforcer sa position dans le Sud-Ouest. Ce partenariat sera également relayé sur les bouteilles de 1,5 l de Kas Citron, via un jeu téléphonique permettant de remporter un pass VIP pour le Rip Curl Pro ou des tongues Rip Curl.
Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

Les 5 jobs du Web de la semaine - 09/01/17

5 nouvelles opportunités d'emploi sont mises en avant chaque semaine ici. Les offres d'emploi appartiennent aux univers du Webmarketing, du [...]

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

98% des Millennials favorisent l'achat en point de vente mais exigent des interactions hautement personnalisées. Mais d'après IBM, qui a réalisé [...]

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

Le C3I Day étudie l'avenir de la profession

La Journée nationale des études, devenue C3I Day, se tiendra le 19 janvier prochain chez Business France. Claudie Voland-Rivet (UDA) et Delphine [...]

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

eSport : une cible de 7,5 millions de fans en France

Plus de 7,5 millions de Français sont fans de compétitions sportives virtuelles dévoile Webedia. Plus d'un tiers y accorde au moins trois heures [...]