Recherche

Guts, le nouveau pari de Cauet en presse écrite

Publié par le

Sébastien Cauet, Gérard Ponson et Hachette Filipacchi Médias s'associent pour lancer un nouveau quinzomadaire masculin le 30 mars.

  • Imprimer
Après Maximal, Entrevue et Choc, l'éditeur Gérard Ponson lance un nouveau magazine avec l'animateur radio et télé, Cauet et Hachette Filipacchi Médias. "Guts", que l'on peut traduire en version soft par "tripes", se veut "le magazine des gens qui osent", selon Cauet. Le magazine qui paraîtra un jeudi sur deux à partir du 30 mars, vise les hommes de 15/35 ans. "Il s'agit d'un magazine de divertissement, sexy, à l'humour parfois potache qui sera attractif et proche des lecteurs", explique Cauet qui devient le directeur éditorial de Guts. D'entrée de jeu, l'animateur précise qu'il ne s'agira pas d'un produit dérivé de ses émissions télé ou radio mais d'un magazine original. En 124 pages, et sur un mode de lecture type "snacking", Guts présentera des interviews de stars, des pages de photos insolites (qui peuvent être inspirées de l'émission Jackass bien que les éditeurs s'en défendent), une rubrique voiture, sports, conso, sexy (avec des stars ou anonymes), ainsi que des pages tv (pour fidéliser le lecteur). Le magazine cherche aussi l'interactivité avec ses lecteurs qui pourront être présents dans les pages des magazines en envoyant notamment des photos par MMS sur le site internet. Selon Gérard Ponson, le nouveau magazine ne devrait pas canibaliser les autres magazines mais se montrer complémentaires, grâce notamment à une parution en alternance avec Choc. Le groupe entend diffuser Guts à 450 000 exemplaires (300 000 exemplaires payants, à 2,90 €) et vise la rentabilité d'ici neuf mois. Avec un budget de 5 millions d'euros, le magazine va bénéficier d'une intense campagne de promotion tant en télé (TF1, M6 et le câble), qu'en affichage avec pour égéries Carmen Electra et Victoria Silvstedt.