Recherche

Flunch soigne les déprimés de la rentrée

Publié par le

La marque lance un site web pour combattre la “vacancite aiguë”.

  • Imprimer

Après la minisérie “Les Zaccros du plaisir”, Flunch et ETO poursuivent leur partenariat avec une nouvelle campagne virale. Pour cette prise de parole, ils ont choisi de s’attaquer à un mal qui touche de plus en plus de Français en septembre, la “vacancite aiguë”.
Devoir se faire à l’idée que les vacances sont terminées n’est pas chose aisée. ETO et Flunch ont d’ailleurs diagnostiqué quatre symptômes de cette “vacancite aiguë”, tous les quatre illustrés en vidéos sur un site aux allures de pharmacie digitale, www.flunchavil.fr. Pour chacun, la marque a imaginé un remède (Remisax, Ristourline, Reductine, Promocol), soit quatre comprimés qui correspondent à une réduction ou une offre Flunch pour se redonner du baume au cœur.
Flunch a aussi pensé aux risques de récidive, puisqu'un jeu-concours permet de gagner des Smartbox pour se donner une bonne occasion de repartir en vacances.
Outre un relais sur le portail de la marque, le site bénéficiera d’une campagne de bannières, d’un groupe ad hoc sur Facebook et de PLV en restaurants.

Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Le 22 juin, l'IREP, le CESP et l'IAB consacraient leur journée à la mesure du digital. Avec un focus particulier sur le ROI du traitement des [...]