Recherche

Evolution du droit français des communications électroniques : les positions du SNCD

Publié par le

Face aux problématiques soulevées par le nouveau cadre européen des communications électroniques et de sa transposition en droit français, le SNCD entend préciser et développer les orientations définies préalablement dans le cadre de son code de déontologie de l'e-mailing. Le SNCD réaffirme sa volonté de bannir le spam et d'engager les entreprises vers la loyauté et la transparence, tant dans la collecte que dans le traitement et l'utilisation des données à caractère personnel. Il insiste également sur la nécessité de renforcer le contenu et la présentation de l'information adéquate et pertinente, qui doit être donnée aux personnes physiques dont les données sont collectées, avant prospection. Il tient, par ailleurs, à faire remarquer que le marquage numérique, s'il n'est pas lisible par l'internaute, ne peut prétendre résoudre la notion de transparence. Le SNCD est favorable à la limitation de l'exigence du consentement préalable, pour la prospection par messagerie électronique, aux communications électroniques à destination des personnes physiques, hors cadre professionnel.
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]