Recherche

Etats-Unis : AOL et Yahoo! vont proposer des e-mails "recommandés"

Publié par le

Les professionnels pourront être informés de la réception des messages.

  • Imprimer
AOL et Yahoo! vont proposer aux entreprises cherchant à contacter les abonnés des deux opérateurs de payer pour s'assurer de la réception de leurs courriers électroniques. Ce service est destiné à garantir aux professionnels que leurs e-mails ne sont pas bloqués par les filtres anti-spam. C’est Goodmail Systems, une entreprise californienne, qui lançait à l’automne dernier ce nouveau concept inspiré du recommandé postal traditionnel. « Nous allons mettre cela en application dans les 30 ou 60 prochains jours. Il s'agit du premier service payant proposé aux expéditeurs d'envois en masse. Mais ceux-ci pouvaient continuer de préférer la gratuité », déclarait le 6 février Nicholas Graham, porte-parole d'AOL. Yahoo!, pour sa part, pourrait lancer ce service dans les prochains mois. Là encore, l’opérateur ne souhaite pas remettre en cause la gratuité du service Yahoo! Mail. AOL a par ailleurs précisé que les e-mails arrivant avec la mention “recommandé” ne s'adressaient qu'aux usagers de sa propre messagerie. Pour être certains de toucher leur cible, les expéditeurs, selon Yahoo!, devraient débourser entre 0,25 et 1 cent de dollar selon le volume envoyé, et restent obligés de demander le consentement avant toute communication.
Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ? Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]