Recherche

Encore une publicité polémique pour Leclerc

Publié par le

Le distributeur a encore frappé. Contre l'avis du BVP, il a diffusé ce week-end sur TF1 et M6 une publicité demandant à ce que les médicaments non remboursés soient vendus 25 % moins chers.

  • Imprimer

Encore une fois, la dernière campagne Lelclerc fait parler d'elle. Ce week-end, le distributeur Michel-Edouard Leclerc, a en effet diffusé sur TF1 et M6 une publicité ayant reçu un avis défavorable du BVP. Le spot demande que les médicaments non remboursés soient vendus à “prix Leclerc”, soit 25 % moins chers qu'actuellement. L'organisme d'autorégulation de la publicité avait pourtant jugé certains visuels “dénigrants à l'égard des médicaments”.

Le mois dernier, le gouvernement avait en effet annoncé son intention d'autoriser au deuxième trimestre la vente en libre service d'environ 200 médicaments sans ordonnance (OTC) dans les pharmacies. Les prix seront librement fixés par les industriels, les pharmaciens et leurs grossistes. Cette autorisation donne espoir aux distributeurs de pouvoir un jour vendre des médicaments.

Leclerc, en vend déjà en Italie où il a profité de la libéralisation du secteur en 2006. En France, Michel-Edouard Leclerc propose que des espaces “pharmacie” se situent dans les 110 parapharmacies qu'il détient déjà. Deux parapharmacies “pilotes” ont d'ailleurs été mises en place en région parisienne, avec des espaces dédiés aux médicaments, mais elles sont vides pour le moment.