Recherche

Edatis permet aux annonceurs de réguler la pression marketing

Publié par le

Edatis a ajouté une nouvelle fonctionnalité à sa plateforme d'e-mailing Dialog qui offre aux annonceurs la possibilité de mieux gérer la pression marketing sur leurs cibles.

  • Imprimer

Afin de permettre aux annonceurs de mieux réguler la pression marketing sur leurs cibles lors des opérations d'e-mailing, Edatis a ajouté une nouvelle fonctionnalité spécifique à Dataweb, le module de gestion de bases de données de sa plateforme Dialog.

En effet, il est aujourd'hui relativement complexe pour un annonceur de calculer de manière précise la pression marketing (nombre d'e-mails ou de SMS reçus par un individu sur une année) qu'il fait “subir” à ses clients car le ressenti varie d'un internaute à l'autre.

Face à la baisse générale des rendements des opérations d'e-mailing, Edatis a donc décidé de mettre à la disposition de ses clients un outil qui permet de moduler cette pression en fonction des cibles afin qu'elles ne se sentent pas agressées et restent toujours engagées envers la marque. L'annonceur a ainsi la possibilité de créer une ou plusieurs règles de pression en définissant, par exemple, le nombre d'e-mails qu'un contact peut recevoir de sa part, pour une période donnée et sur un segment précis de sa base de données. Il est en outre possible de définir des clauses liées à cette règle pour appliquer d'autres seuils maximaux d'e-mails pendant des périodes exceptionnelles de l'année (fin d'année, soldes, etc.). Lorsque la pression marketing maximale définie pour un contact est atteinte, il est alors automatiquement exclu de la liste des destinataires. Enfin, le module d'analyse de cette nouvelle fonctionnalité permet aussi à l'annonceur de déterminer précisément la pression marketing a posteriori, en tenant compte de l'aspect comportemental des cibles. Il est ainsi assuré de maintenir auprès de ses cibles une image positive et de conserver des résultats de campagnes satisfaisants, dans le cadre de sa stratégie de fidélisation.