Recherche

Du buzz au Futuroscope

Publié par le
Du buzz au Futuroscope

Le Futuroscope crée le buzz autour de sa nouvelle attraction “Les Animaux du Futur”. Mini-site mis en place par l'agence Vanksen Culture Buzz, web callback, déjà plus de 23 000 appels en une semaine.

  • Imprimer

Le Parc du Futuroscope a développé des actions originales pour créer le buzz autour de sa nouvelle attraction, “Les Animaux du Futur”. Cette nouvelle attraction, présentée au public depuis le 5 avril, associe la technologie de la “réalité augmentée” à un scénario possible de l’évolution des espèces. Cette nouveauté imposait une communication innovante. Ainsi, outre une campagne publicitaire TV, radio et rédactionnelle, le parc a mis en place parallèlement une panoplie offensive très en amont. Un blog a permis de suivre, en temps réel, la naissance de l’attraction et d’accompagner la montée en puissance médiatique et commerciale. Un kit de “réalité augmentée” a par ailleurs permis au grand public de s’approprier et de mieux comprendre cette technologie en réalisant à domicile une expérience originale de “réalité augmentée”. Grâce à une webcam, un logiciel gratuit à télécharger et un jeu de cartes d’animaux, les visiteurs peuvent en effet faire s’animer en direct une sélection de quatre “Animaux du Futur”.

Plus d’un million d’exemplaires de ces cartes ont été édités pour accompagner le lancement de l’attraction. En street marketing, des “cling-rites” (autocollants décollables et repositionnables) ont été utilisés à l’occasion d’une opération pilote à Nantes. Ces derniers visaient à promouvoir le site officiel de l’attraction. De même, en collaboration avec l’agence Cübb, Le Futuroscope a investi les salons et centres commerciaux à fort potentiel, en présentant des Cyklops itinérants dans les allées, qui, grâce à une technologie embarquée (les Cytouch de Samsung) et un écran plasma au dessus de la tête, permet de réaliser des animations de “réalité augmentée” grandeur nature. Le Futuroscope a également imprimé sur 6 millions d’exemplaires de son flyer 2008 un “pattern” d’animal, sorte de code-barre graphique, permettant de réaliser également l’expérience à domicile.

Enfin, un mini-site Experience20.com, élaboré par l’agence Vanksen Culture Buzz, a également été créé sur le principe du web callback. Après avoir découvert la vidéo (tournée à la manière du film “Blair Witch”), les internautes peuvent à leur tour piéger leurs amis, assurant ainsi la viralité du concept. Pour une meilleure visibilité, la vidéo trailer a été déposée sur les principales plateformes vidéos telles que YouTube ou encore Dailymotion. Experience20.com a été une véritable réussite puisque le site a recensé plus de 23 000 appels en une semaine.

Les 10 idées marketing (23 - 28 oct)

Les 10 idées marketing (23 - 28 oct)

Les 10 idées marketing (23 - 28 oct)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: Sixt rebondit sur le buzz de Copé, Facebook propose [...]

[Retailoscope] Bonjour, je suis un robot

[Retailoscope] Bonjour, je suis un robot

[Retailoscope] Bonjour, je suis un robot

Ils sont encore très rares dans le commerce. Les robots font toujours le "buzz", mais peuvent-ils être utiles pour le business ? Qu'en pensez-vous [...]

Bad buzz : quand la marque est en péril

Bad buzz : quand la marque est en péril

Bad buzz : quand la marque est en péril

Sources d'opportunités pour les annonceurs, les médias sociaux sont également les catalyseurs des crises de réputation. Comment identifier les [...]

Bad Buzz 2015: 8 exemples à ne pas suivre

Bad Buzz 2015: 8 exemples à ne pas suivre

Bad Buzz 2015: 8 exemples à ne pas suivre

La rédaction a sélectionné les pires Bad Buzz de l'année 2015, tirés du livre blanc rédigé par Nicolas Vanderbiest et Visibrain. Le secteur [...]

Subway veut grossir sur le marché tricolore

Subway veut grossir sur le marché tricolore

Subway veut grossir sur le marché tricolore

C'est un anniversaire en fanfare qu'a concocté l'enseigne américaine de restauration rapide, arrivée en 2001 dans l'Hexagone. Nouvelle plateforme [...]