MENU
Recherche
}

DMA : le Web 2.0 au service de la fidélisation

Publié par le | Mis à jour le
DMA : le Web 2.0 au service de la fidélisation

Pour connaître les évolutions actuelles et à venir sur la planète marketing, il fallait participer à la 94e convention de la Direct marketing association (DMA). Fidélisation et réseaux sociaux ont tenu la vedette de ce grand rendez-vous américain, organisé à Boston du 1er au 5 octobre derniers.

Portiers pour les visiteurs qui arrivent en taxi, concierges pour aider les étrangers en mal d’infos pratiques, voiturettes électriques pour véhiculer les participants encombrés de valises, boissons chaudes et encas gratuits dans les allées de l’exposition… L’organisation américaine n’a pas d’équivalent. Lors de la 94e convention de la Direct marketing association (DMA), tenue du 1er au 5 octobre derniers à Boston, la machine a montré sa redoutable efficacité et son sens aigu du service au client, pour accueillir près de 10 000 participants, 350 exposants et organiser quelque 130 conférences dans les meilleures conditions possibles.

Voilà pour la forme. Côté contenu, la DMA a choisi cette année "Le marketing en temps réel" comme fil conducteur de son meeting : évidemment, qui dit temps réel dit e-marketing et sous-entend … réseaux sociaux. Cette année, les grands leaders de ces nouveaux médias ont tenu la vedette. Pour son discours d’ouverture, Lawrence Kimmel, le patron de la DMA, avait invité Biz Stone, cofondateur de Twitter.

Et les deux autres conférences plénières ont respectivement accueilli, devant plus de 2000 spectateurs, Grady Burnett, le patron des solutions de marketing global de Facebook et Alan Moss, l’un des cadres dirigeants de Google. "La marque doit avoir un sens pour les consommateurs. C’est pourquoi il lui faut d’abord regarder les tweets pour savoir ce que les gens veulent", a expliqué Biz Stone. Le message du cofondateur de Twitter a été relayé par Grady Burnet (Facebook) : "La lecture des conversations permet de mieux comprendre les besoins des consommateurs".

(Légende photo) Plus de 2000 spectateurs ont assisté au discours d'inauguration de Lawrence Kimmel, le patron de la DMA. 

(Légende photo) Le cofondateur de Twitter, Biz Stone, est intervenu par vidéoconférence lors d'un talk-show avec le bouillonnant Gary Vaynerchuck, fondateur de WineLibrary.com, et le journaliste Scott Kirsner.

Le cadre dirigeant de Facebook a étayé son propos par de nombreux exemples : 1800flowers.com, dont les bouquets sélectionnés par les internautes figurent au top cinq des ventes, les "Like" de Levi’s, qui font quadrupler les visites en magasins ou encore le site de vente de peluche Squishable.com, qui demande à ses fans de choisir la couleur de sa