Recherche

D interactive : premier semestre 2002 dans le rouge

Publié par le

Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 33,9 millions d'euros au premier semestre 2002, contre 35,5 millions d'euros au premier semestre 2001, soit une baisse de 4,7 %. L'activité de courtage de fichiers ayant souffert d'une conjoncture difficile en France, comme en Angleterre, le groupe a décidé de fermer cette activité à la fin du premier semestre 2002 dans ces deux pays. L'activité communication enregistre la moins bonne performance de l'ensemble du groupe avec un recul de 20 %. L'activité contact center est, elle aussi, en recul de 2,1%. Seule l'activité business intelligence annonce une hausse de 3,4 %.
Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Article écrit par Sarbacane Software

Sarbacane Software

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne? Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

On en parle beaucoup ces derniers temps, le marketing d'influence se voit comme une nouvelle façon d'aborder les stratégies de communication. [...]

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comprendre le comportement du consommateur est une tâche vaste et complexe, mais avec le bon mix de recherches vous pouvez mieux comprendre [...]

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M acquiert la DSP Netadge

S4M, le spécialiste de la publicité ciblée sur mobile, met la main pour un montant non dévoilé sur Netadge, une DSP mar. Stanislas Coignard, [...]

Saga #InboundMarketing : Fondements

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Fondements

Saga #InboundMarketing : Fondements

Le comportement des consommateurs a changé ! Ils ne sont plus réceptifs aux stratégies marketing traditionnelles. Un phénomène qui s’explique [...]