Recherche

Chrysler séduit les Américains et crée la polémique avec Clint Eastwood

Publié par le | Mis à jour le

Clint Eastwood s'est plié à l'exercice de réaliser une vidéo publicitaire pour Chrysler. Résultat : un hymne à la gloire de Motor City (Detroit) et à la capacité de rebond des États-Unis.

  • Imprimer

C'est un “Frenchy”, Olivier François, directeur marketing de Fiat, qui est à l’origine du spot réalisé par Clint Eastwood pour Chrysler.

Intitulé “It’s halftime American”, c’est un hymne à la gloire des États-Unis et à la renaissance de Motor City, la ville de Detroit. Les marques de Chrysler (Chrysler, Jeep, ou Dodge) apparaissent seulement à la fin du spot avec la signature “Imported from Detroit”. Cette publicité a fait polémique entre républicains et démocrates, les premiers accusant Clint Eastwood (pourtant républicain déclaré) d’avoir cautionné le soutien financier apporté par l’administration démocrate à General Motors et aux constructeurs automobiles américains.