Recherche

Campagne présidentielle : la taxe Google refait surface

Publié par le - mis à jour à

Enterrée en juin, devant le parlement, la taxe Google sur l'achat d'espace publicitaire en ligne s'invite dans la campagne présidentielle. Le président Nicolas Sarkozy annonce dans un entretien au "Point" qu'il veut imposer "les géants du Net" en France.

  • Imprimer

"Les géants du Net devront, au-delà de leur contribution au financement de la création et des réseaux, acquitter un impôt représentatif de leurs activités dans notre pays, déclare le président-candidat au "Point". Il n'est pas admissible qu'ils réalisent un chiffre d'affaires de plusieurs milliards d'euros en France sans contribuer à l'impôt. Il y a au moins deux pistes sérieuses que je veux faire explorer de façon concomitante, au niveau français et qu'européen : une taxe sur la publicité en ligne et l'assujettissement à l'impôt sur les sociétés -quitte, dans ce dernier cas, à renégocier certaines de nos conventions fiscales",  précise Nicolas Sarkozy.