Recherche

Business Objects absorbe Fuzzy Informatik

Publié par le

Le spécialiste de la business intelligence consolide son offre dans la qualité des données.

  • Imprimer

Rentrée mouvementée sur le front de la gestion de la qualité des données pour Business Objects. Le spécialiste des solutions d’informatique décisionnelle rachète Fuzzy Informatik, éditeur allemand né en 1994, ancienne filiale de DaimlerBenz et partenaire en France d’Amabis. Avec cette reprise, Business Objects signe sa deuxième opération de croissance externe en deux ans sur un marché en pleine explosion. En février 2006, le groupe franco-américain rachetait pour 69 millions de dollars FirstLogic, éditeur qui sert aujourd’hui de pivot à l’ensemble de la stratégie du groupe. Fuzzy Informatik est d’ailleurs particulièrement complémentaire à FirstLogic : si ce dernier s’oriente sur la qualité des processus d’intégration des données, l’éditeur allemand propose quant à lui une offre destinée au traitement des données structurées, notamment les adresses postales : RNVP internationale, dédoublonnage, enrichissement téléphonique ou bancaire et traitement des déménagés, etc.
L’absorption de Fuzzy, dont les conditions financières n’ont pas été dévoilées, devrait permettre à BO de consolider sa place parmi les leaders de la gestion de la qualité des données.