Recherche

Bluetooth : la CNIL impose le consentement préalable

Publié par le

La Commission a souhaité encadrer ce mode de marketing direct sur mobile qu'elle considère comme intrusif.

  • Imprimer

Le Bluetooth, oui, mais avec un consentement clair préalable du mobinaute. C'est ce que vient de conclure la Cnil, lors d'une séance plénière du 12 novembre dernier. Ainsi, la Commission a estimé que la loi “informatique et libertés” est applicable puisque les données techniques traitées dans le cadre du Bluetooth (adresse physique de l'interface du portable et identifiant bluetooth) sont des données à caractère personnel. D'après la Cnil, il est donc nécessaire de recueillir le consentement préalable du détenteur du téléphone dans la mesure ou un message envoyé via Bluetooth constitue une “prospection directe au moyen d'un courrier électronique”. L'envoi du message demandant à l'utilisateur s'il accepte la connexion Bluetooth n'est donc pas, d'après la Commission, une modalité satisfaisante car elle intervient trop tardivement. Enfin, la Cnil propose une solution pour permettre aux seules personnes réellement intéressées de recevoir le message : par exemple, lorsqu'elles doivent approcher de quelques centimètres leur téléphone du boîtier Bluetooth, “ce qui atteste de leur volonté et de leur consentement”.

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.