Recherche

B3G veut libérer la téléphonie

Publié par le
B3G veut libérer la téléphonie

L'entreprise de téléphonie, IP d'entreprise, fait appel à de grandes figures de l'Histoire pour sa première campagne de communication.

  • Imprimer

Pour sa première campagne de communication, B3G, entreprise de téléphonie IP d'entreprise, fait appel aux grandes figures libératrices de l'Histoire : Marianne, Eve, Jeanne d'Arc, Zapata avec, pour slogan, “Libérez la téléphonie d'entreprise”. L'objectif est de se positionner comme challenger officiel de l'opérateur historique (ce dernier détenant encore 80% de part de marché sur la téléphonie d'entreprise en France). Pour cela, une campagne de publicité dans la presse et sur les portails des décideurs, mais surtout une campagne de marketing viral organisée autour d'un site Internet dédié qui, d'emblée, donne le ton : “Liberté, Egalité, Téléphonie IP”, “Liberté sans condition”.
B3G est devenu en cinq ans le 5ème opérateur français de téléphonie aux entreprises. « Nous avons voulu exprimer de façon claire et directe les valeurs qui font la réussite de B3G : la liberté de choix, l'esprit d'innovation et d'envie de performance des entreprises qui adoptent la téléphonie IP, et la confiance dans l'avenir… le tout dans une campagne frondeuse basée sur le buzz pour être à notre image de précurseur et faire la différence face aux budgets publicitaires pharaoniques de nos grands concurrents… », précise Patrice Giami, fondateur et p-dg de B3G.