MENU
Recherche
}

Avec Nokia, Microsoft revient dans la course contre Apple et Google

Publié par le - mis à jour à
Steve Ballmer (Microsoft) et Risto Siilasmaa (Nokia) à la conférence de presse annonçant l'acquisition de l'équipementier finlandais.
Steve Ballmer (Microsoft) et Risto Siilasmaa (Nokia) à la conférence de presse annonçant l'acquisition de l'équipementier finlandais.

Après plusieurs mois de rumeurs et de négociations, Microsoft rachète Nokia pour 5,44 milliards de dollars. Une transaction financière hors-norme qui propulse le géant de l'informatique dans le monde du matériel en téléphonie mobile, face à ces deux principaux concurrents : Google et Apple.

Cet été, dans un mail adressé à l'ensemble de ses employés, Steve Balmer, CEO de Microsoft, expliquait dans les grandes lignes les changements qui allaient s'opérer dans l'entreprise durant la grande réorganisation. Sa stratégie : être en mesure de proposer un panel de services et de produits, aussi bien logiciels que matériels, pour concurrencer Google et Apple. En 2011, en signant un partenariat avec Nokia, Microsoft faisait un premier pas. Aujourd'hui, Microsoft en fait un second en rachetant l'équipementier finlandais. Le montant de