Recherche

Aunomdelarose met les bouchées doubles en affiliation

Publié par le

Le site de fleurs spécialiste de la rose procède au remaniement de son programme d'affiliation. Taux et modes de rémunération des affiliés sont réformés en vue d'optimiser les retours générés. En 2003, ils représentaient 4 % du chiffre d'affaires du site mais devraient atteindre 10 % d'ici fin 2004, puis 15 % en 2005. Pour ce faire, Aunomdelarose propose trois niveaux de commissionnement à ses affiliés : une rémunération de base de 10 % du chiffre d'affaires généré sur la base de la simple inscription au programme, puis deux niveaux supérieurs (12 % et 15 %) en fonction de deux critères : les volumes de ventes générés mais aussi le taux de transformation sur le site Aunomdelarose. « Ce système nous permet de maintenir une égalité de traitement entre les affiliés à fort trafic et les sites personnels, tout en favorisant les meilleurs apporteurs d'affaires », explique David Mounou, directeur associé d'Aunomdelarose.
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]