Recherche

Asterion pourrait passer sous le giron de Pitney Bowes

Publié par le

En rachetant Asterion, Pitney Bowes renforcerait sa présence sur le marché de l'externalisation de courriers.

  • Imprimer
Pitney Bowes concrétise ses ambitions. Le groupe de Stamford, qui dédie 300 millions de dollars par an aux opérations de croissance externe, annonce avoir entrepris des négociations pour une troisième acquisition d'envergure depuis le début de l'année : celle d'Asterion. Finalisée à l'automne prochain, cette opération reste soumise pour consultation et avis au comité d'entreprise de la filiale de Belgian Post et aux représentants du personnel de Pitney Bowes Management Services International, l'entité du groupe dédié à l'externalisation documentaire qu'Asterion rejoindra si la fusion se concrétise. Après les rachats de Mapinfo, l'un des leaders sur le segment des systèmes d'informations géographiques, et des actifs américains de l'opérateur postal international Spring Global Mail, l'acquisition, probable, d'Asterion permettrait à Pitney Bowes de compléter son panel de services dédiés aux flux de courriers (Mailstream, selon le terme consacré) et d'affirmer sa présence en Europe grâce à cet acteur-clé du marché français.