Recherche

Assouplissement de la publicité à la TV : les quotidiens nationaux inquiets

Publié par le

Le SPQN demande la mise en place d'une réflexion globale pour examiner les conséquences sur l'ensemble des médias de l'assouplissement des règles de la publicité sur les chaînes privées.

  • Imprimer

Le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN) s’inquiète des conséquences des projets d'assouplissement des règles de la publicité sur les chaînes privées. En ligne de mire notamment, la mesure évoquée dans les Echos par la ministre de la Culture, Christine Albanel : l’augmentation du volume horaire maximal de publicité sur les chaînes privées (plus trois minutes par heure) et la modification des règles de calcul. "Un changement des règles de la seule publicité à la télévision aurait forcément des répercussions importantes sur le chiffre d'affaires publicitaire des autres médias", avertissent les éditeurs de quotidiens nationaux dans un communiqué. Le SPQN demande donc "la mise en place d'une réflexion globale, où toutes les interactions seront prises en compte".