Recherche

Altadis condamné pour publicité illicite

Publié par le

Le cigarettier Altadis a été condamné à 50 000 euros d'amende et 100 000 euros de dommages et intérêts par le tribunal de grande instance de Paris pour publicité illicite en faveur du tabac.

  • Imprimer

50 000 euros d'amende et 100 000 euros de dommages et intérêts versés au Comité national contre le tabagisme (CNCT) : c'est la condamnation prononcée contre le cigarettier Altadis par le tribunal de grande instance de Paris pour publicité illicite en faveur du tabac. L'ex-Seita poursuivie par le CNCT a donc été reconnue coupable d'actes "de publicité ou de propagande en faveur du tabac" commis en 2006. Les antitabac critiquaient plusieurs inscriptions mentionnées sur les paquets de tabac ainsi que l'offre d'un stylo assimilé à un cadeau publicitaire.