Recherche

AOL va fermer ses bureaux en France

Publié par le

Selon l'AFP, le groupe américain se retire physiquement de France, d'Allemagne, d'Espagne et de Suède.

  • Imprimer

Après avoir annoncé la fermeture de ses locaux en Espagne et en Suède, AOL vient d'indiquer également l'arrêt de ses activités en France et en Allemagne, dans le cadre d’un vaste programme mondial de licenciements.

Ainsi, AOL France, qui compte une centaine de salariés en France, "va tenir ses obligations envers ses clients, ses salariés et ses fournisseurs", a confié un porte-parole à l'AFP. En Allemagne, les quatre centres AOL(à Hambourg, Düsseldorf, Francfort et Munich), fermeront également prochainement, entraînant la suppression de 140 emplois. Aux Etats-Unis, le groupe a indiqué lundi 11 janvier qu’il allait procéder à des licenciements par manque de volontaires après un plan de départ mondial. Le groupe, qui s’est séparé en décembre du géant des médias Time Warner, avait alors annoncé la suppression d’environ un tiers de ses effectifs dans le monde, soit 2.500 emplois, espérant trouver autant de volontaires au départ.

AOL, qui comptait encore 19.000 employés en 2006, n’en aura plus que 4.400 à l’issue de cette restructuration, qui doit lui permettre de se concentrer sur l’activité de site internet d’informations et de programmes développés en propre.