Recherche

30 % d’annonceurs supplémentaires sur la Toile en 2005

Publié par le

Les recettes publicitaires on line se sont élevées à 1,1 milliard d’euros l’an dernier.

  • Imprimer
D’après les résultats annuels publiés par l’IAB France et TNS Media Intelligence, les recettes publicitaires brutes on line ont progressé de 73,9 % en 2005 à 1,1 milliard d’euros. Cette croissance s’explique en grande partie par une augmentation du nombre d’annonceurs en ligne, en hausse de 30 % par rapport à 2004. Ces nouveaux arrivés ont dépensé sur le Web 4 % de leurs investissements publicitaires globaux en moyenne. Dans le top dix des investisseurs les plus importants figurent Odysia Voyages (Groupe Travelocity), NRJ Mobile, H&M Confection, Sagem, Lenovo, Logitech France, Sephora, Mars film, Wengo, et McCain Alimentaire. La plus grosse dépense du top 10 s’élève à 2,7 millions d’euros et la plus "faible" à 1 million d’euros. A noter que la grande consommation, après avoir longtemps hésité à investir sur le Net, prend une place de plus en plus importante avec 5,8 % des budgets internet. A l’intérieur de la grande distribution, le sous-secteur "toilette beauté" représente 50 % des investissements, l’alimentation 26 %, les boissons 20 %, et l’entretien 4 %. En 2005, 65,6 millions d’euros ont été dépensés en ligne par ce secteur, soit 1,7 % de part de marché (contre 0,6 % en 2004). L’an dernier, 66 annonceurs de la grande consommation ont investi la Toile, dont McCain, JP Gaultier Parfum, Remy Cointreau, Chanel Parfums, Beauté Prestige International.
Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ? Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]