Recherche

11 millions d'euros de marge brute pour ETO

Publié par le

L'agence et le groupe ETO annoncent d'excellents résultats en 2007 avec une croissance de leur marge brute s'établissant respectivement à + 20 % et + 15 %

  • Imprimer

Les performances opérationnelles du groupe et de l'agence ETO sont en forte amélioration en 2007. L'agence a ainsi annoncé une marge brute de 11 millions d'euros, soit une progression de près de 20 % par rapport à l'année 2006. Ce fort développement s'explique notamment par les nombreux nouveaux budgets remportés par l'agence nordiste, tels que LVMH, Quiksilver, Boucheron, Gallimard, Le Chat, etc. À noter qu'au total, 10 % de la marge brute d'ETO a été réalisée à l'étranger.

De son côté, le groupe ETO a fait état d'une marge brute de 17,2 millions d'euros, soit une progression de 15 % en un an.

Les perspectives 2008 portent notamment sur l'augmentation du chiffre d'affaires de l'agence à environ 13 millions d'euros. Le groupe ETO entend également poursuivre sa stratégie de croissance externe après le rachat récent de la web agency Artegos. Le groupe souhaite en effet développer une offre transversale qui réponde aux problématiques spécifiques de ses clients grâce notamment à ses trois filiales : Artegos, MDO Fulfillment et Runiso. Une stratégie qui devrait lui permettre d'atteindre les 21 millions d'euros de marge brute en 2008.

Grégoire Lecointe intègre Publicis ETO

Grégoire Lecointe intègre Publicis ETO

Grégoire Lecointe intègre Publicis ETO

Grégory Lecointe, précédemment directeur solution et senior account executive chez Oracle, rejoint l'agence de data-marketing Publicis ETO, [...]

Le diagramme de Gantt

Le diagramme de Gantt

Le diagramme de Gantt

Le diagramme de Gantt propose une représentation visuelle du planning. C'est le principal outil de communication du déroulement du projet : [...]

2007, un bon cru pour l'agence Meura

2007, un bon cru pour l'agence Meura

2007, un bon cru pour l'agence Meura

L'agence Meura a enregistré cette année une marge brute de 15 % grâce notamment à quelques beaux contrats remportés par ses équipes.