Recherche

La R & D de Repères sélectionnée par le gouvernement

Publié par le

Le projet “Serious Lab for Innovation” dans lequel est engagé l'institut a été retenu dans le cadre de l'appel à projets en recherche-développement et innovation du gouvernement.

  • Imprimer

Associé à Sphinx Développement et Symétrix et à deux laboratoires de recherche (Syscom et ESC Chambéry), Repères a répondu, avec le projet “Serious Lab for Innovation”, à l’appel à projets en recherche-développement et innovation du gouvernement, qui fait partie du volet “Numérique” du plan de relance de l’économie. Figurant parmi les 48 projets retenus, sur 166 dossiers déposés, “Serious Lab for Innovation” se verra allouer 700 000 euros de subventions.

Ce projet a pour objectif d’utiliser le serious game pour concevoir et gérer des études marketing ludiques en ligne, en récoltant des données de qualité. Il s’agit de mettre au point un outil permettant aux managers de mener des études, notamment en marketing, et des démarches créatives. Les données recueillies pourront être de deux natures : qualitatives à partir de questionnaires intégrés dans le jeu et quantitatives grâce à l’usage des traces d’utilisation laissées par les utilisateurs de serious games.

Pour les partenaires du projet, “l’enjeu de ce type de laboratoire virtuel est particulièrement important car il répond aux besoins de nombreuses entreprises en termes de coûts maîtrisés et de temps, leur permettant d’orienter rapidement leurs choix stratégiques en marketing et d’accompagner l’innovation nécessaire à leur compétitivité dans la création de nouveaux produits, services ou processus”.

L’objectif est désormais de développer, en deux ans, un démonstrateur permettant aux chargés d’études de configurer simplement de nouveaux outils reposant sur des dimensions ludiques, méthodologiques, collaboratives et créatives. Ce démonstrateur sera testé sur des cas d’usage différents dont l’un est déjà prévu avec BNP Paribas. Une évaluation générale sera réalisée après chaque expérimentation afin d’affiner les spécificités de la plateforme. Enfin, un bilan permettra de clarifier les nouveaux usages et de définir les business models associés pour sa commercialisation.