Recherche
En ce moment En ce moment

18% de ventes supplémentaires avec le retargeting sur mobile

Publié par le - mis à jour à
18% de ventes supplémentaires avec le retargeting sur mobile

Le retargeting publicitaire sur mobile génère un taux de clics supérieur à 46% et un coût effectif par clic inférieur de 37% selon l'étude MyThings.

  • Imprimer

MyThings a réalisé une étude sur le retargeting publicitaire sur mobile à partir des données collectées sur plus de 100 millions de bannières issues de différentes campagnes publicitaires au mois de novembre 2013. Voici les principaux résultats :

1. Une nouvelle source de revenus importante

Le retargeting mobile génère en moyenne 18% de revenus supplémentaires issus du reciblage, un taux de clic supérieur à 46% et un coût effectif par clic (eCPC) inférieur de 37%.

2. La complémentarité tablettes et smartphones dans les campagnes publicitaires

Les smartphones génèrent sensiblement plus de conversions que les tablettes (55% contre 45%) principalement en raison d'un taux d'équipement de la population nettement plus élevé (9 fois plus d'appareils selon l'étude Gartner de juin 2013). Mais, s'agissant de la finalisation des transactions, les tablettes sont préférées au mobile en raison de leur praticité et de leur convivialité que ce soit pour des achats d'impulsions (habillement) que pour des achats plus engageant (vacances, billets d'avions...).

3. Des utilisateurs13 fois plus rapides

Le consommateur mobile a une prise de décision plus rapide : le temps entre la dernière visite et la conversion en achat est 13 fois plus rapide sur smartphone que sur ordinateur.
Les cycles de vente sont donc beaucoup plus courts sur le mobile.

4. Du shopping en mode loisir

Contrairement au PC, le shopping sur mobile est plus important durant le week-end - seulement 6 % de moins que pendant la semaine, là où le shopping sur PC enregistre une baisse de 30%.
En soirée, la tendance s'est inversée : le shopping sur mobile est désormais deux fois plus élevé que sur PC, et celui sur tablettes, jusqu'à 6 fois plus que sur PC.
Les comportements d'achats en ligne des internautes changent par rapport au device utilisé pour préparer et finaliser les transactions, une mutation qui doit être prise en compte par les annonceurs, et comparée aux pics de transactions qu'ils constatent sur leur site (journée, soirée, week-end...).

5. Un tunnel de conversion différent selon les devices

- 55% des utilisateurs sur smartphones atteignent la fiche produit contre 40% seulement sur tablette et ordinateur. Le showrooming est une des explications possibles).
- 18% des utilisateurs de smartphones ne vont pas au-delà de la page d'accueil (contre environ 3% sur PC et tablettes).

Spécialiste du retargeting publicitaire sur PC, Facebook et mobiles (Android et iOS), MyThings propose sa propre solution sur le marché. L'entreprise annonce personnaliser plus de 5 milliards de bannières par mois pour des annonceurs comme Adidas, Walmart, ToysRUs, Littlewoods, Very.co.uk, Zalando, Orange, Best Buy et Microsoft...

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

La Mobile Marketing Association MMA France publie la 19e edition de son barometre trimestriel du marketing mobile en partenariat avec AppAnnie [...]

Les acteurs de la publicité mobile en un coup d'oeil

Les acteurs de la publicité mobile en un coup d'oeil

Les acteurs de la publicité mobile en un coup d'oeil

La Mobile Marketing Association France et le SRI associent pour presenter une cartographie des acteurs francais de la publicite mobile et les [...]