Recherche

Microsoft lance un nouveau MSN

Publié par le | Mis à jour le
Microsoft lance un nouveau MSN

Conçu comme une plateforme numérique personnelle, le nouveau MSN offre un contenu enrichi et propose une expérience utilisateur trans-écran. L'objectif : en faire le point d'entrée des services de l'éditeur.

  • Imprimer


Non, MSN n'est pas mort. Si le célèbre logiciel de messagerie a fait ses adieux il y a plus d'un an, le portail MSN.com renaît sous la forme d'une plateforme numérique personnelle. Présentée cette semaine aux professionnels et pour l'heure en version bêta, la plateforme devrait être accessible au grand public très prochainement.

Un agrégateur d'infos personnalisées

Le nouveau MSN joue la carte de l'information avant tout. Auparavant circonscrit à trois axes (actualité, divertissement, lifestyle), le contenu se décline désormais en deux thèmes - actualité et divertissement - qui recouvre onze thématiques (France, Monde, Sciences, Economie, Culture..., mais aussi Santé et Forme, Sport, Finances, Voyages, Cuisine et Vin, etc.), au lieu de trois précédemment.

Pour proposer ce contenu, MSN s'appuie avant tout sur un réseau de partenaires de 50 médias en France et 1000 dans le monde entier, tous référents dans leur secteur. "Pour la cuisine par exemple, nous utilisons les bases de données des pure-player leader comme Marmiton.or, 750g.com et CuisineAZ.com pour proposer 14 000 recettes en langue française et 350 000 au niveau mondial", illustre Flore Segalen, directrice de MSN France.

Pour ces partenaires médias (Le Monde, Le Figaro, BFM TV, Vogue, Les Echos...), la plateforme de Microsoft représente un carrefour d'audience, qui plus est qualifié d'un point de vue socio-démographique du fait de l'identifiant obligatoire (ID Microsoft). "Ce sont des consommateurs que nous ne toucherions pas autrement et, pour nous, l'occasion de faire rayonner notre marque", indique Vogue. "Si de notre côté, cela nous permet de fournir une information référente et riche, MSN apporte à nos partenaires médias une audience additionnelle, une plus grande visibilité et un référencement accru sur les moteurs de recherche", argumente Flore Segalen.

Outre l'information, la notion de service est aussi au coeur de la plateforme : pour reprendre l'exemple de la cuisine, l'utilisateur qui souhaite suivre une recette peut cocher la liste des ingrédients dont il a besoin. Il retrouvera ensuite cette liste de course personnalisée sur son mobile en magasin.


Enfin, le nouveau MSN offre une forte personnalisation. L'utilisateur peut configurer de multiples manières son MSN en choisissant de suivre certaines thématiques et/ou sujet plutôt que d'autres. L'affichage complet du site peut être changé : supprimer une rubrique, en positionner une seconde au-dessus, etc. L'utilisateur est maître de sa " home ". A chacun selon ses goûts, il peut la configurer à sa guise.

Mobile first et trans-écran

Le but de cette refonte ? S'adapter aux nouveaux usages mobiles et multi-écran. Pensé en mobile first en termes d'ergonomie, MSN.fr a été conçu pour offrir la même expérience quel que soit l'écran (PC, smartphone, tablette). " Nous avons voulu faire un produit résolument trans-écran ", appuie Flore Segalen, directrice de MSN France.

Le design épuré et l'esthétisme des rubriques n'est d'ailleurs pas sans rappeler certaines applications de Yahoo comme celle de Yahoo News Digest, récompensée de l'Apple Design Award en juin dernier.

Un point d'entrée vers l'écosystème Microsoft

Si MSN s'ouvre aux réseaux sociaux en intégrant Facebook et Twitter, la plateforme se veut avant tout un point d'entrée vers les autres services du groupe, qu'on retrouve sous la barre de navigation : outre le champ de recherche Bing, on peut directement accéder aux outils de communication et de divertissement (Outlook, Office, OnenNote, OneDerive, Xbox Musique, Skype...).

En juin dernier, l'audience de MSN était de 7,7 millions de visiteurs uniques par mois et de 1,2 million de VU sur la page d'accueil par jour.