Recherche

Dafouk, nouveau média d'humour pour les "grands"

Publié par le | Mis à jour le
Dafouk, nouveau média d'humour pour les 'grands'

Lancée ce mardi 3 mars, Dafouk est une nouvelle plateforme web d'humour destiné aux 25-40 ans. Une cible délaissée alors même que la génération XY constitue une des populations les plus plébiscitées par les marques.

  • Imprimer

Le Web et ses stars que sont les Youtubers ne sont pas réservés aux seuls jeunes et adolescents. Autrement dit, on peut avoir plus de 20 ans, commencer à compter ses cheveux blancs et avoir envie de regarder des programmes courts trashs et divertissants. Un benchmark rapide du Web montre que le créneau est vacant : "On a eu beau chercher, écumer la toile de fond en comble et éplucher toutes les grilles télés, nous n'avons pas trouvé de programme humoristique qui nous fasse vraiment rire et qui nous parle, à nous qui avons connu le monde avant Internet, vu le mur de Berlin et y avons survécu !", résume son fondateur, Jérémy Sahel(1). Les 25-40 ans, multi-tâches et multi-écran, sont pour le moins une cible captive : "Nous sommes prêts de 50% à visionner des vidéos en ligne à la recherche du Graal."

Sketchs décalés et blagues insolentes au kilo

C'est sur la base de ce constat que le producteur (Enfin Bref Production, Megaconnard.com) a décidé de créer Dafouk pour traiter avec irrévérence tous les sujets qui font le quotidien des 25-40 ans. Du télé-opérateur odieux au psy névrosé en passant par la trentenaire frustrée, Dafouk veut rire de tous et de tout, sans complaisance. Les premières vidéos postées donnent le ton : "La fabuleuse Histoire du monde racontée aux fils de p**te" ou bien "DAF, mettons un terme à la suprématie du vagin".


Mettons un terme à la suprématie du vagin- DAF... par dafouk


La Fabuleuse Histoire De l'Alcool racontée aux... par lafabuleusehistoire

S'inscrivant dans les usages mobiles et multiécrans, Dafouk est à la fois un site (dafouk.com), des chaînes web (youtube.com/dafouk, dailymotion.com/dafouk) et des réseaux sociaux (facebook.com/dafouk, @dafouk).

Les revenus de la plateforme devraient provenir dans un premier temps de la publicité sur YouTube et Dailymotion. Un modèle économique qui, pour être viable, va devoir générer du volume : "Nous avons une vision, maintenant nous voulons faire des vues", résume Fadouk. Outre le sponsoring de marque, le nouveau média envisage également de proposer ses services et son savoir-faire en matière de programmes courts aux chaînes de télévision.

(1) Source : communiqué de presse