Recherche

33% des Français rechignent à payer une appli mobile

Publié par le - mis à jour à
33% des Français rechignent à payer une appli mobile

Les Français privilégient les applis mobiles gratuites, une tendance confirmée par la dernière étude Global Mobile Consumer Survey 2013 réalisée par Ipsos pour le cabinet Deloitte. Cette enquête porte sur les usages et comportements des Français en matière de mobilité.

  • Imprimer

Sans surprise, l'utilisation des smartphones et tablettes est complémentaire. Et, 33% des Français rechignent à payer pour télécharger des applis mobiles selon l'étude Global Mobile Consumer Survey 2013 réalisée par Ipsos pour le cabinet Deloitte.

Cette enquête est consacrée aux usages et comportement des Français en matière de mobilité. " L'appétit des Français pour les smartphones et les tablettes ne se dément pas ! Les smartphones occupent déjà la moitié du parc français et 50% des personnes interrogées envisagent d'en acquérir un au cours de l'année qui vient ", Ariane Bucaille, Associée responsable Technologies, Médias, Télécommunications chez Deloitte.

L'usage des mobiles

Les appels et les SMS, premiers usages des smartphones

Pas de cannibalisation entre les tablettes et les smartphones

L'usage des tablettes

Les échanges de SMS et appels voix su IP peu utilisés sur tablettes

Les usages web plébiscités sur tablette

Les tablettes gagnent du terrain sur le PC



Le marché des applications

Un nombre d'applis téléchargées limité

Les jeux et la musique, applis les plus téléchargées

Les Français réticents à télécharger des applis payantes



L'illimité désiré pour les e-mails et Facebook

Alexandre Buselli, associé conseil responsable Télécoms et Médias chez Deloitte conclut : " Nous constatons que globalement les Français restent sur des usages classiques de leur équipement mobile. Le renforcement du multi-équipement, l'évolution du marché low-cost et des technologies ne bouleversent pas pour autant les usages. Satisfaits des services, de la qualité du réseau proposés par leur opérateur, les Français ne cherchent pas à tout prix à passer par exemple à la 4G ou au BYOD [Bring Your Own Device], deux tendances qui concernent aujourd'hui davantage le Royaume-Uni ou les Etats-Unis ".

Méthodologie

L'étude a été réalisée par Ipsos auprès de 2000 internautes français représentatifs en termes géographiques et économiques, et sur des quotas de sexe et 5 tranches d'âge, interrogés en ligne en juin 2013.