Recherche

Valérie Négrier : "Les six chaînes de la TNT offrent de nouvelles opportunités sur les CSP+"

Publié par le | Mis à jour le
Valérie Négrier : 'Les six chaînes de la TNT offrent de nouvelles opportunités sur les CSP+'

La directrice du pôle Expert TV chez Aegis Media réagit à la publication, mardi 16 octobre, des conditions générales de vente des régies publicitaires et en profite pour revenir sur l'intérêt des groupes historiques de lancer de nouvelles chaînes sur la TNT en décembre prochain.

  • Imprimer

Quel regard portez-vous sur ces conditions générales de vente (CGV) 2013 ? Y a-t-il des nouveautés notables ? Une révolution de la tarification ?
Les mots d’ordre des CGV 2013 sont continuité et prudence, avec un discours fortement axé autour de quatre  thèmes que sont l’efficacité et le ciblage comme TF1 avec sa nouvelle cible des "Shoppers" et la complémentarité de ciblage offerte par HD1 et Numéro 23, M6 avec sa nouvelle chaîne 6Ter ou encore Canal+ avec les CSP+. Il y a aussi l’innovation et l’offre multisupport avec la synchronisation TV/second écran proposée ou en projet chez toutes les régies.

La tendance à la garantie de coût au GRP continue de se développer. Comment analyser cette banalisation de la vente en GRP garanti ?
Les régies peaufinent leurs offres de coûts GRP garantis en les adaptant par rapport aux premières années de mise en place. Les évolutions proposées vont vers plus de qualitatif et des assouplissements consentis. Il ne s’agit en aucun cas d’une "banalisation" mais bien d’un second mode d’achat, complémentaire à l’achat au spot à spot classique qui perdure, permettant aux régies de mieux segmenter leur offre. Ce second mode d’achat répond également à une recherche de sécurité et de simplicité.

L’arrivée de six nouvelles chaînes de la TNT en décembre, est-ce une chance ou une menace pour les chaînes historiques ? Nombre de ces six nouvelles chaînes de la TNT HD sont des chaînes appartenant aux groupes historiques comme HD1 pour TF1 (et Numéro 23 en régie chez TF1 Publicité) ou 6Ter pour M6, et même si elles ne font pas partie des six nouvelles chaînes : D8 et D17 pour Canal+. L’intérêt pour ces groupes : jouer la complémentarité détaillée ci-dessus. Les six nouvelles chaînes ne "révolutionneront" pas le PAF à moyen terme : nous estimons à 7 % la part d’audience des six chaînes à l’horizon 2015. D8 devrait de son côté atteindre rapidement son objectif de 4 % (dès 2013). Globalement, les six nouvelles chaînes ainsi que la nouvelle D8 devraient offrir de nouvelles opportunités sur les CSP+.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche