Recherche

TF1 et YouTube trouvent un accord et vont collaborer

Publié par le | Mis à jour le
TF1 et YouTube trouvent un accord et vont collaborer

YouTube et TF1 ont mis fin à un conflit qui les opposait depuis sept ans. Les deux sociétés vont désormais collaborer : la chaîne publiera sur la plateforme vidéo certains programmes et des contenus originaux.

  • Imprimer

C'est un conflit vieux de sept ans entre YouTube et TF1 qui vient de se terminer. Le groupe audiovisuel français a trouvé un accord avec Google (YouTube) et cesse ses poursuites judiciaires. L'objet du conflit : les contenus de la chaîne publiés par les internautes sur la plateforme de vidéos.

En 2008, TF1 avait saisi le tribunal de commerce de Paris et réclamait plus de 150 millions d'euros de dommage et intérêts à Google. Au final, la chaîne avait opté pour le système Content ID proposé par Google, qui permet aux titulaires de droits d'auteur d'identifier et gérer leur contenu sur YouTube. Mais elle n'en restait pas là, réclamant désormais 141 millions d'euros, avant d'être déboutée en première instance puis de faire appel.

Emissions TF1 et contenus originaux sur YouTube

C'est donc une surprise de voir un accord à l'amiable entre Google et TF1, cette dernière stoppant ses poursuites judiciaires. La question d'une indemnisation de la part du géant américain fait débat, BFM TV annonçant un montant d'un million d'euros versé par Google, tandis que, selon l'AFP, l'accord ne comprendrait aucune indemnisation.

TF1 change donc totalement son fusil d'épaule, et devrait créer de nouvelles chaînes sur YouTube, pour mettre en ligne certaines de ses émissions, mais aussi des contenus originaux. Ce partenariat inclurait également un partage des revenus publicitaires.

Les chaînes privées anti-YouTube

Le cas TF1 illustre le problème de la republication du contenu télévisé par les internautes sur les réseaux sociaux. Dernier exemple en date : la Ligue française de football professionnel qui pourrait réclamer 10 millions d'euros à Twitter pour les vidéos publiées sur Vine montrant des images piratées de matches de foot.


A l'inverse des chaînes du service public et de Canal+, chaîne à péage, les chaînes de TV financées par la publicité, comme TF1, ont toujours refusé de mettre en ligne leur contenu sur YouTube et les autres réseaux sociaux. Ainsi, M6 a préféré lancer sa propre plateforme 6play pour développer ses chaînes sur le digital : «L'écosystème que nous avons bâti est un écosystème rare. Nous y vendons la publicité à un tarif élevé, expliquait en avril dernier Valéry Gerfaud, Directeur général de M6 Web, lors d'un débat au Yahoo! Purple Club. Ces tarifs servent à rémunérer les contenus mais aussi une technologie de catchup de haute qualité. L'expérience dans 6play est ainsi bien meilleure que l'expérience YouTube».

Du côté de TF1, Wat.tv, la plateforme vidéo maison, continuerait d'exister en parallèle des programmes diffusés sur YouTube, en proposant un contenu premium des chaînes du groupe. Aucune date de lancement de la chaîne TF1 sur YouTube n'a été annoncée pour le moment.


Source image illustration : nbcnews.com

Xavier Foucaud

Xavier Foucaud

Journaliste Community Manager

Journaliste Community Manager, je traite de l’actualité du social media et sélectionne pour vous chaque vendredi les 10 meilleures idées marketing de [...]...

Voir la fiche