Recherche

MyTF1 fait peau neuve pour mieux séduire les annonceurs

Publié par le | Mis à jour le
MyTF1 fait peau neuve pour mieux séduire les annonceurs

Officiellement lancée mardi 26 mai prochain, la nouvelle plateforme web du groupe TF1 dévoilée aujourd'hui a été repensée pour s'adapter aux nouveaux usages et offrir aux marques un contexte de visionnage engageant.

  • Imprimer

Pour la refonte intégrale de sa plateforme de contenus vidéos, le groupe TF1 a joué sur l'ensemble des leviers - ergonomie, contenu, et publicité - pour proposer une plateforme vidéo qui plaisent autant aux téléspectateurs qu'aux annonceurs. Revue de détails .

Une ergonomie repensée

MyTF1 s'est inspirée des interfaces SVOD du type Netflix pour proposer une meilleure mise en scène des contenus. Le design est épuré, faisant la part belle à l'image. Afin de favoriser la découverte de contenus affinitaires avec les ceux consommés par l'internaute, les équipes digitales de TF1 ont mis au point un outil de recommandation qui permet d'optimiser l'offre de contenus.

Des facilités d'usage : poursuite de lecture, mise en favori, web "responsive"

MyTF1 propose une expérience web "responsive" qui permet à la page web de s'adapter à n'importe quel type et taille d'écran sur laquelle elle est lue, et ce pour procurer un confort de navigation et de lecture optimisée.

La plateforme intègre également le multitasking dans ses fonctionnalités en proposant le "mini-player", grâce auquel l'internaute peut poursuivre sa navigation tout en continuant la lecture de la vidéo dans une fenêtre dédiée.

Autres fonctionnalités d'usage développpées : la reprise de lecture qui permet de poursuivre le visionnage d'un contenu débuté sur un écran sur d'autres écrans, au moment précis où il été interrompu. De plus, la mise en favori permet à chacun d'être alerté de la mise en ligne de contenus nouveaux. Enfin, avec la poursuite de lecture, les vidéos s'enchaînent automatiquement : l'internaute peut ainsi sans aucune action, profiter des vidéos recommandées sur une même thématique ou au sein d'un même programme, et ce dès la fin de la vidéo en cours.

Extension des contenus

" Plus qu'un site de replay, nous voulons faire de MyTF1 un site de destination où les internautes se rendent spontanément pour trouver du contenu ", explique Olivier Abécassis, directeur général d'e-TF1. Le nouveau MyTF1 intègre ainsi les contenus premiums de l'ensemble des chaînes gratuites du groupe : TF1, mais aussi TMC, NT1 et HD1, soit plus de 1500 heures de replay par mois. Plusieurs entrées de lecture sont possibles : par antenne, mais aussi par genre et marque programme sans distinction de chaînes.

Le Groupe TF1 s'ouvre à l'Internet ouvert (OTT) en créant MYTF1 Xtra qui proposera des contenus 100% digitaux. Afin de séduire les jeunes, le groupe accélère sur la production de contenus courts sur des thématiques en affinité avec les cibles publicitaires de MYTF1, notamment au travers du catalogue de Finder Studios, premier MCN de France sur la beauté et la cuisine, que TF1 Publicité commercialise. e-TF1 a par ailleurs commencé à lancer d'autres chaînes thématiques en lien avec son offre programme : la chaîne de Chris Marques, chorégraphe de Danse avec les stars, qui portera sur la danse, l'Affiche qui agrègera les contenus cinémas (ex : l'émission Clap sur HD1).

Publicité : brand safety, visibilité garantie, outils drive-to-store

Avec sa nouvelle plateforme digitale qu'il présente comme " un écrin premium et engageant pour les annonceurs ", le Groupe TF1 compte bien monétiser au maximum ses contenus.

En agrégeant l'ensemble de ses marques programmes sans distinction de chaîne et en proposant une ergonomie adaptée au multi-écran, à l'IPTV et à la mobilité, MyTF1 veut propose aux annonceurs un carrefour d'audience encore plus puissant qu'elle ne l'est actuellement (16 millions de visiteurs uniques mensuels et 1,5 million de visiteurs sur la home chaque jour).

En fluidiant l'expérience utilisateur, MYTF1 améliore d'autant l'expérience publicitaire. La conception en "responsive design" offre une exposition qualitative des campagnes et répond aux attentes des annonceurs qui veulent toucher leurs consommateurs tout le long de leur parcours média multidevice. Par ailleurs, la visibilité des spots est maximisée grâce à des formats publicitaires premium : habillage de l'IPTV, zone d'exposition élargie, chaînes de marque 2.0...

MYTF1 offre aussi aux annonceurs un environnement premium : les marques sont insérées dans des univers programmes comptabibles avec leurs valeurs. Surtout, outre un fort taux de complétion des campagnes vidéos (93%), la régie offre une garantie de visibilité de 100% avec sa nouvelle offre Optispot, qui ne diffusera les spots que si l'onglet est actif et la vidéo visible à l'écran. Si ces outils délivrent la performance, ils sont en revanche très intrusifs car, de fait, la publicité s'impose à l'internaute, sur le modèle classique de l'interruption publicitaire en télévision.

Segment en très forte croissance, la vidéo en catch-up représente 65% des revenus digitaux de la régie alors même que l'ensemble des annonceurs optent encore majoritairement pour le display commercialisé au CPM. " TF1 offre une garantie de contexte de diffusion premium et donc un niveau de CPM intéressant. C'est pourquoi le display continue à séduire car il offre un bon rapport qualité-prix ", explique Jean-François Ruhlmann, directeur délégué digital de TF1 Publicité.

Enfin, afin de jeter un pont entre le média et le magasin et de satisfaire les attentes e-commerce de ses clients-annonceurs, TF1 publicité lance également en partenariat avec la start-up Swaven l'offre Spot & Shop qui permettra aux internautes visionnant une publicité de l'intégrer directement par un simple glissement de doigt à son panier/e-drive.

Retrouvez la vidéo de présentation du nouveau MyTF1 :


Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.