Recherche

LCI prend douze mois avec sursis

Publié par le - mis à jour à
LCI prend douze mois avec sursis

La chaîne d'information payante du groupe TF1 qui souhaite passer en gratuit était menacée de fermeture à la fin de l'année 2014. Elle vient de prolonger son contrat de distribution avec CanalSat et Orange et sera à l'antenne en 2015.

  • Imprimer

Bonne nouvelle pour le groupe TF1. LCI la chaîne d'information du groupe audiovisuel ne fermera pas au 31 décembre 2014 et devrait rester à l'antenne tout au long de l'année 2015.

Selon Le Figaro, le groupe TF1 est en effet parvenu à négocier la prolongation d'un an du contrat de distribution de la chaîne payante avec CanalSat et Orange. Les deux opérateurs devraient au passage reverser respectivement une redevance 7 et 5 millions d'euros alimentant d'autant le budget de LCI, qui devrait tout de même rester déficitaire.

Les négociations avec Numéricable-SFR seraient en bonne voie. Quant à Free, dont l'un des principaux actionnaires Xavier Niel, est aussi actionnaire du groupe Le Monde, candidat à une éventuelle reprise de LCI, il a, selon le quotidien économique Les Echos, fait savoir qu'il ne souhaitait pas signer avec la chaîne d'information payante pour moins de trois ans.

Résumé des épisodes précédents. Il y a quelques mois Nonce Paolini, le PDG de TF1, avait sollicité devant le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel) le passage de LCI (une chaîne aujourd'hui enferrée dans un modèle payant selon lui sans avenir) sur la TNT gratuite aux côtés d'i-Télé (groupe Canal+) et de BFM TV (groupe NextRadio TV).

Recours devant le Conseil d'Etat

Au début du mois de juillet le CSA, arguant de la faiblesse conjoncturelle du marché publicitaire, avait opposé une fin de non-recevoir à la demande du groupe TF1. Le CSA avait aussi fermé la porte à un passage au gratuit pour Paris Première (groupe M6) et Planète+ (groupe Canal +).

Si aucune solution n'était trouvée LCI était de facto menacée de fermeture à la fin de l'année 2014. TF1 formait alors un recours contre la décision du CSA devant le Conseil d'Etat qui devrait se prononcer sur le fond de l'affaire durant le premier trimestre 2015.

Avec le renouvellement de ses contrats de distribution LCI peut donc aujourd'hui respirer quelque peu. Le groupe TF1 assumera les pertes pour l'exercice 2015, Et un nouveau passage devant le CSA, d'ici quelques mois avec un nouvel argumentaire, n'est peut-être plus à exclure.

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Article écrit par Dareboost

Dareboost

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

L’analyse des résultats des tests de vitesse de ses pages web peut s’avérer ardue, surtout lorsque l’on est pas expert technique. Pourquoi alors [...]

Le quotidien d’un Social Seller

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

Le quotidien d’un Social Seller

Le quotidien d’un Social Seller

Le Social Selling, cette posture qui consiste à considérer les réseaux sociaux comme un levier permettant de générer du business, a déjà révolutionné [...]

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

...sont au nombre de 7 cette semaine. Au programme des initiatives marketing percutantes repérées ces derniers jours : Perrier organise des [...]

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Il n'y a pas que les nouvelles technologies, dans la vie. Ce mois-ci, Tilt ideas a repéré cinq initiatives dans lesquelles la techno n'a (presque) [...]

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Alors que l'employee advocacy devient un enjeu majeur pour les entreprises, LinkedIn publie un top des groupes qui suscitent le plus d'intérêt [...]

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

A un an de l’entrée en vigueur du texte, l’impréparation règne. Ces quatre lettres («GDPR», ou «RGPD» pour la version française), qui ne suscitaient [...]