Recherche

Indés Radios : Le "Mur du son" franchit une nouvelle étape

Publié par le - mis à jour à
Indés Radios : Le 'Mur du son' franchit une nouvelle étape

L'application des Indés Radios, "Le Mur du son", qui permet de visualiser et d'écouter en temps réel les titres en cours de diffusion sur plus de 120 radios indépendantes, intègre de nouvelles fonctionnalités sociales, mais aussi servicielles (géolocalisation de concerts, achat de billet...).

  • Imprimer

Avec une part d'écoute de la radio via les supports multimédias qui a triplé en cinq ans, la radio devient "connectée". Afin de s'adapter aux modes de consommation numériques et à la montée en puissance des nouveaux supports de diffusion, les Indés Radios renforcent leur offre digitale : outre une politique d'hyperdistribution de son application, elles développent fortement la couche sociale et l'interactivité.

Une offre mobile étendue aux supports connectés


"Avec 15 millions d'internautes qui écoutent la radio chaque mois", selon Jean-Eric Valli, président du GIE, "l'écoute digitale représente aujourd'hui 12,1% de la part d'audience de la radio alors qu'elle était de 3,4% en... 2009". De plus, le smartphone est devenu le premier support multimédia d'écoute de la radio devant l'ordinateur, la TV ou encore la tablette, selon M. Valli, citant des chiffres de Médiamétrie. Enfin, la Radio numérique terrestre (RNT) a été lancée en juin dernier à Paris, Nice et Marseille. Face à un tel contexte, les Indés Radios développent une offre toujours plus mobile, hybride et multicanale.

Développée il y a 20 mois sur smartphone et tablette, puis déployée sur Mac et PC, l'application "Le Mur du son" sera bientôt disponible sur les box et consoles de jeu (Xbox 360 d'ici la fin de l'année), mais aussi sur les smart TV et les autoradios. L'application, au nouveau design épuré, permet de visualiser et d'écouter en temps réel les titres en cours de diffusion sur plus de 120 radios indépendantes, sous la forme d'une mosaïque de pochettes de disque qui se régénère à chaque instant. En touchant la pochette choisie, l'auditeur bascule directement sur le live de la radio.

Développement de la "social radio"

Surtout, l'application veut intégrer plus fortement l'interactivité entre les auditeurs et les radios, qui constitue un des points fort des radios du Groupement. Avec plus de 3 millions de fans sur Facebook pour 8,8 millions d'auditeurs quotidiens, ces dernières sont à la 2e place des radios devant les principales radios nationales. Le réseau social est un véritable prolongement de la relation des radios avec leurs auditeurs : participations aux jeux, information sur la vie locale, témoignages d'antenne, suggestions de nouvelles rubriques, diffusion d'artistes...

L'application d'écoute mobile "Le Mur du Son" s'enrichit donc d'une nouvelle fonctionnalité : la "SOCIAL RADIO". Cette brique sociale permet d'accéder aux tweets et aux posts Facebook de chaque radio et de les commenter directement via l'application. Celle-ci se renouvelle également avec un affichage des derniers titres diffusés par les stations ainsi qu'un accès à la chaîne YouTube.

De l'écoute mobile aux services, les Indés Radios construisent un écosystème

Les Indés Radios dépassent leur coeur de mission - offrir des programmes musicaux - pour proposer des services facilitant la vie des auditeurs : géolocalisation pour trouver les radios locales autour de chez soi, téléchargement des titres préférés en un clic sur iTunes ou Amazon. Et d'ici la fin de l'année, l'auditeur devrait avoir la possibilité de géolocaliser les concerts qui l'intéressent et d'acheter directement ses places via l'appli.

Lancée en octobre 2012, l'application le "Mur du son" compte actuellement 1,5 million de téléchargements.


Audience : les radios locales de plus en plus plébiscitées

Avec près de 9 millions d'auditeurs réunis sur ses antennes au cours de la période avril-juin 2014, le Groupement franchit un cap historique et atteint un record d'audience jamais égalé (1) depuis sa création en 1992. Fortes d'une audience cumulée de 16,6% et d'une part d'audience de 11,9 %, (+288 000 auditeurs vs la vague précédente, +598 000 vs n-1), les 128 radios locales indépendants qui composent le GIE constituent la première audience de France devant les radios nationales.

Des résultats qui se retrouvent dans le chiffre d'affaires, en hausse de 35 % depuis 2009. En 2014, Les Indés Radios devraient réaliser un chiffre d'affaire proche des 165 millions d'euros de 2013 (dont 83,5 millions d'euros de recettes publicitaires nationales), selon Jean-Eric Valli, président du GIE. Celui-ci a, par ailleurs, annoncé le 28 août dernier qu'il reconduisait jusqu'en 2016 TF1 Publicité pour assurer sa régie publicitaire locale et nationale.

(1) Source : Médiamétrie, 126 000 radio avril-juin 2014, Lu/Ve, 5h/24h, individus 13+.


Gérer un portefeuille d'activités

Gérer un portefeuille d'activités

Gérer un portefeuille d'activités Gérer un portefeuille d'activités

Tout raisonnement strategique moyen terme doit integrer des imperatifs de renouvellement des activites mures et equilibre grace aux activites [...]

Les 10 idées marketing de la semaine (25-29 avril)

Les 10 idées marketing de la semaine (25-29 avril)

Les 10 idées marketing de la semaine (25-29 avril)

La redaction selectionne pour vous 10 informations percutantes Au menu cette semaine la lutte contre le cancer du sein detourne la censure de [...]