Recherche

CGV 2013 : les régies proposent plus de segmentation

Publié par le | Mis à jour le
CGV 2013 : les régies proposent plus de segmentation

Les régies publicitaires membres du SNPTV ont dévoilé, ce mardi 16 octobre, leurs conditions générales de vente pour 2013. Premier constat : pas de révolution dans la tarification. Les régies continuent juste à segmenter leurs offres et développent un peu plus leurs dispositifs multicanaux.

  • Imprimer

Ce n’est plus une surprise : le coût du GRP garanti est bel et bien devenu une tradition. C’est ce que confirme la publication, ce mardi 16 octobre, des conditions générales de vente (CGV) des régies membres du SNPTV (Syndicat national de la publicité télévisée) pour l’année 2013. Si les régies proposent des achats au spot à spot, elles continuent également de fournir une offre au coût du GRP garanti. Une démarche entreprise par M6 Publicité en 2011 et prise en compte l’année dernière par TF1 Publicité, avec le mode de programmation internationalisée (MPI), c'est-à-dire une segmentation de ses offres en fonction de la demande de ses annonceurs. Idem pour Canal+ Régie qui garantit les coûts du GRP via ses "Packs Temporis".

Quelles sont les nouveautés pour 2013 ? De son côté, la régie TF1 continue dans la segmentation. Ainsi le nombre de "First", écrans publicitaires contextuels et fédérateurs, est accru, avec une valorisation ajustée et ses offres MPI sont maintenues. Une nouveauté tout de même, le groupe crée une nouvelle cible d’achat, les "Shoppers". Dès janvier prochain, cette nouvelle cible sociodémographique, composée d’actifs avec enfants de moins de 25 ans au foyer, permettra de prendre en compte les évolutions structurelles de la population française. « Cette cible est par nature sur-consommatrice tant dans les secteurs de biens et services que dans l’univers de la grande consommation, où elle représente 40 % des quantités achetées pour 31 % de la population française », assure-t-on chez TF1 Publicité.

Quant à M6 Publicité, la régie mise sur la synergie de toutes ses chaînes et récompense via des "remises incitatives" les annonceurs dont les investissements publicitaires progresseront sur au moins cinq des six segments publicitaires commercialisés par M6 Publicité (segments : M6, W9, 6ter, chaînes payantes, Web, parrainage / opérations spéciales).

6ter, la nouvelle chaine gratuite du groupe M6, favorisera donc les annonceurs qui se sont associés dès son lancement (12 décembre 2012) avec une offre commerciale dédiée. Ainsi, le groupe propose aux annonceurs des "espaces gracieux" sur M6 à hauteur de leur investissement sur 6ter entre le 12 et le 31 décembre 2012. Exemple : pour 30 000 euros brut tarif investis sur 6ter, soit environ 3 spots par jour entre le 12 et le 31 décembre, l’annonceur dispose de 30 000 euros brut tarif d’espaces gracieux sur M6.

Transversalité des écrans

La synergie entre les différents points de contacts audiovisuels n’est pas réservée à M6. TF1 aussi développe son offre de dispositifs multicanaux. « 2013 sera marquée pour le groupe audiovisuel par la mise en place de stratégies de rebond sur le second écran, téléphone mobile comme tablette, avec deux dispositifs : le check’in publicitaire et Shazam », avance-t-on au sein de la régie.

Même topo chez France Télévisions Publicité. Ordinateurs, boxes, tablettes et mobiles sont désormais intégrés à l’offre digitale de la régie. Reste que la régie du groupe publique remet une nouvelle fois en avant la vente d'une partie de son espace aux enchères. “Avec le succès, en 2012, de la commercialisation aux enchères du parrainage exclusif de la météo de 19 h 55 sur France 2, MediaExchange renforce son offre de parrainage avec dorénavant quatre nouveaux dispositifs : Plus belle la vie, la fiction américaine du lundi de France 2, la météo des neiges et la météo des plages”, explique France Télévisions Publicité. À noter que l’entrée dans le groupement La Place Média, en septembre 2012, permet de mettre à disposition du marché une partie des formats display invendus des sites internet du groupe France Télévisions.

De plus, à partir du 16 novembre, les annonceurs et leurs mandataires pourront réserver les espaces publicitaires pour la période janvier-février 2013.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche
Segmentation et ciblage

Segmentation et ciblage

Segmentation et ciblage Segmentation et ciblage

L'objectif de la segmentation et du ciblage est de centrer l'action marketing de manière à créer de la valeur pour les consommateurs cibles [...]

Carrefour persiste et signe dans le bio

Carrefour persiste et signe dans le bio

Carrefour persiste et signe dans le bio

Depuis plus de 20 ans, Carrefour propose des produits bio. Un segment de marché aujourd'hui de plus en plus bataillé, qui pousse l'enseigne [...]

La segmentation par la valeur

La segmentation par la valeur

La segmentation par la valeur

La segmentation par la valeur prend en compte le chiffre d'affaires réalisé par le client comme critère de segmentation. Cette méthode s'inspire [...]

La méthode de positionnement

La méthode de positionnement

La méthode de positionnement

Formaliser un processus de positionnement d'une offre, d'une marque ou d'un produit est de plus en plus souvent attendu de la part des services [...]

Le cycle de vie du produit

Le cycle de vie du produit

Le cycle de vie du produit

Le cycle de vie du produit contribue à l'analyse des étapes d'un produit ou d'une industrie. Selon les étapes, la stratégie marketing change, [...]