Recherche

2012, une année noire pour la publicité tricolore

Publié par le | Mis à jour le
2012, une année noire pour la publicité tricolore

Avec Les chiffres clés des annonceurs, l'UDA retrace les grandes tendances du marché en 2012.

  • Imprimer

En France, les 31,019 milliards d'euros investis dans la publicité en 2012 représentaient le ratio dépenses publicitaires/PIB le plus bas des vingt dernières années. L'Union des annonceurs (UDA) vient de publier l'édition 2013 de son document synthétique " Les chiffres clés des annonceurs " , qui rassemble et analyse en 24 tableaux ou graphiques l'ensemble des données disponibles sur les investissements médias et hors média, en France et dans le monde, pour l'année passée. Sans surprise, le marketing direct reste le principal vecteur de communication des marques et la télévision le premier média investi. Si la France est le sixième marché publicitaire du monde, ses dépenses médias par habitant sont deux fois moins importantes qu'aux Etats-Unis (157 euros contre 323 euros). La distribution demeure le premier secteur annonceur, mais l'automobile truste le podium puisque Renault et Peugeot se placent sur les première et deuxième marches, devant Orange, troisième annonceur tricolore.