Recherche

Pinterest, le réseau social à la mode

Publié par le | Mis à jour le
Pinterest, le réseau social à la mode

présentation du nouveau réseau social Pinterest, dédié à l'image, qui connaît actuellement une très forte croissance aux États-Unis.

  • Imprimer

Pinterest est le nouveau réseau social à la mode. Il connaît une très forte croissance actuellement aux Etats-Unis où il draine plus de trafic que Google+, YouTube et LinkedIn réunis. Le principe est simple : on épingle ("to pin", épingler) sur son tableau de bord le contenu qui a pour nous de l'intérêt - d'où le nom Pinterest.

Les utilisateurs épinglent ainsi les photos et les liens vers les produits qu'ils aiment, créant leur propre tableau de bord et s'abonnant aux tableaux de bord des autres membres qu'ils jugent intéressant. Néanmoins, on peut se demander quel est l'intérêt de Pinterest dans cette multiplication de réseaux sociaux. Pour y répondre, nous avons donc testé Pinterest.


Première étape, demander une invitation sur le site, le réseau social étant sur invitation uniquement. Après une semaine d'attente, nous recevons notre précieux sésame et pouvons nous lancer à la découverte du réseau social qui affole le web. La création de compte est facile : on se connecte à son compte Facebook ou Twitter et le tour est joué. Pratique, l'image et le texte de présentation de la page Emarketing.fr sur Pinterest ont été directement intégrés depuis Twitter. On peut ajouter le lien vers son site web ou blog, ainsi que choisir de ne pas référencer son profil sur les moteurs de recherche, une option bienvenue.

Deuxième étape : créer ses tableaux de bord. Pinterest en propose plusieurs parmi différentes catégories : Architecture, Art, Cars & Motorcycles, Films, Music & Books ou encore Food & Drink. Et oui, Pinterest est pour l'heure totalement en anglais. Pas de problème : on peut renommer son tableau, à condition de le relier à une catégorie existante. Il est également possible de l'ouvrir ou non aux modifications par les autres contributeurs :


Une fois ses tableaux de bord créés, ils s'affichent sur sa page de profil, les uns à côtés des autres. On peut en créer autant qu'on le souhaite et les déplacer sur sa page. A noter que la page Pinterest est classée par tableaux ("boards") par défaut :


Actuellement nous avons 6 tableaux de bords et 55 contenus épinglés ("pins"). On peut donc aussi afficher sa page par "pins" :


Pour épingler du contenu dans un tableau, deux solutions. On peut utiliser le contenu déjà publié par la communauté Pinterest, depuis la page d'accueil pour consulter les derniers contenus ou en recherchant par mot-clé dans le moteur de recherche. Une fois la photo trouvée, on clique sur "repin" pour reprendre le visuel dans le tableau de bord de son choix, parmi ceux déjà créés.

La part belle à l'image

On peut également intégrer un lien d'une page web pour ajouter son propre contenu à ses tableaux de bord. C'est là que l'aspect visuel de Pinterest trouve sa limite : si la page web qu'on veut partager ne contient pas de visuel (ou aucun relié au contenu choisi), ce n'est pas la peine de le partager sur Pinterest, qui fait la part belle aux images, à l'instar d'un Tumblr. Nous avons ainsi préféré ne pas partager plusieurs liens en créant la page Emarketing.fr. Dommage.


Nous avons pu épinglé une vidéo de YouTube avec succès. La visualisation sur Pinterest est très agréable, le site mettant bien en valeur le lecteur vidéo comme le fait Google+. Il est fort possible que la vidéo prenne de plus en de place sur Pinterest à l'avenir, pour le moment encore très axé sur les images. Par contre, impossible de réorganiser les "pins" épinglés dans un tableau de bord. Dommage.

L'autre surprise intéressante est l'intégration des épingles de Pinterest sur la Timeline Facebook, une application annoncée le 18 janvier par Pinterest. Comme d'autres applications Timeline qui ont introduit les nouvelles actions "écouter", "voir", "lire" de Facebook déjà présentées sur le blog Emarketing.fr, Pinterest amène le nouveau verbe "épingler" sur Facebook. Voici ce que cela donne sur notre Timeline, qui indique que nous avons épinglé tel contenu :


Sans être révolutionnaire, Pinterest présente une nouvelle version d'agrégation et de partage du contenu, une sorte de mélange entre Netvibes et Facebook. Ses points forts ? Les visuels mis en avant en grand format. Les pages Pinterest sont belles à regarder et on se surprend rapidement à naviguer parmi tous ces albums photos communautaires. Car la communauté est bien présente : on peut partager, aimer et commenter n'importe quel contenu avec les autres contributeurs.

Les visuels étant mis en avant sur Pinterest, les commentaires publiés sont très courts et constitués principalement de remarques du type "cool !", "fantastique" pour réagir à une image. C'est là notre autre critique de Pinterest : si communauté il y a, elle va plus alimenter en contenu (photos, vidéos) qu'échanger dans de vraies discussions. A suivre...


Quel intérêt pour les marques ?

Et les marques dans tout ça ? Elles n'ont pas encore investi Pinterest qui pourrait pourtant apporter un sérieux trafic aux e-commerçants, comme le souligne Vincent Abry. Aux Etats-Unis, Pinterest commence à apparaître dans le trafic référant des sites de e-commerce. Une aubaine à saisir pour les marchands de nourriture, décoration et vêtements, les trois catégories les plus populaires sur Pinterest, un réseau social majoritairement féminin.

Il sera intéressant de voir comment se comportent les grandes marques américaines sur Pinterest, un réseau social pas très innovant mais qui se démarque en s'appuyant sur l'image, nouveau contenu communautaire à la mode en 2012, comme le prouve le succès d'Instagram et Tumblr. Facebook, qui l'a bien compris en faisant la part belle aux visuels dans sa nouvelle Timeline, doit suivre Pinterest du coin de l'oeil...

Le tutoriel vidéo de Pinterest :

Xavier Foucaud

Xavier Foucaud

Journaliste Community Manager

Journaliste Community Manager, je traite de l’actualité du social media et sélectionne pour vous chaque vendredi les 10 meilleures idées marketing de [...]...

Voir la fiche
87% des marketeurs utilisent les réseaux sociaux

87% des marketeurs utilisent les réseaux sociaux

87% des marketeurs utilisent les réseaux sociaux

Les reseaux sociaux un levier de business est ce qui ressort du barometre publie par Hootsuite sur usage des reseaux sociaux par les entreprises [...]

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio specialiste des solutions ecoute pour les entreprises poursuit sa conquete du marche des social analytics au travers de acquisition [...]

Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub

Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub

Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub

il est frequent analyser les budgets publicitaires des marques sur les reseaux sociaux il est moins courant de connaitre les investissements [...]

Paris ZigZag rejoint le réseau Meet Me Out

Paris ZigZag rejoint le réseau Meet Me Out

Paris ZigZag rejoint le réseau Meet Me Out

Le reseau social de sorties parisiennes poursuit son developpement avec acquisition du media Paris ZigZag realisee fin 2016

[Pilules créatives] La publicité montre les crocs

[Pilules créatives] La publicité montre les crocs

[Pilules créatives] La publicité montre les crocs

Vol de clients dispositifs immersion pharaoniques communication massive sur les reseaux sociaux Tour horizon des operations les plus agressives [...]

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

Difficile en 2017 ignorer les reseaux sociaux comme composante de sa strategie marketing Ils sont devenus en espace de quelques annees un outil [...]