MENU
Recherche

Parler d'énergie sur Facebook, pas si facile !

Publié par le - mis à jour à
Pierre Gomy, dga de Millward Brown France
Pierre Gomy, dga de Millward Brown France

EDF et GDF ont opté pour des stratégies d'utilisation de Facebook très différentes : l'une orientée RH, l'autre consommateur. Même si des idées intéressantes émergent, aucune des pages n'est véritablement aboutie, notamment parce que les possibilités sociales de Facebook ne sont pas exploitées.

Le classement des dix communautés les plus importantes de la catégorie Energie se compose des grands leaders français, qui sont présents parfois avec plusieurs fan page à l'instar de GDF Suez ou d'EDF (trois communautés chacune). La fréquence de posts est dans la moyenne observée sur d'autres secteurs de 15 par mois. Seules trois communautés ont une taille significative, cela tendrait à démontrer que le sujet de l'énergie n'est pas forcément évident à exploiter sur Facebook.

Certes, les pages de Total et de Butagaz attirent un nombre de fans assez important, mais suscitent un engagement assez faible. Trop de quiz sans grand intérêt sur la page Total et une mascotte sympathique, mais mal exploitée pour Butagaz.

Les pages d'EDF et ERDF très orientées RH sont animées autour de trois axes : les innovations et la pédagogie sur le métier, le corporate et le recrutement.
Les posts d'EDF les plus appréciés sont relatifs à l'innovation : au cours du mois de mars, EDF relaie, notamment, avec succès le concours EDF Pulse dédié à l'innovation technologique, et ERDF remporte