MENU
Recherche
}

Comment le New York Times utilise Twitter

Publié par le - mis à jour à
Comment le New York Times utilise Twitter

L'équipe qui gère les comptes Twitter du New York Times a dressé le bilan de ses échecs et succès en 2013, tweets à l'appui. Retour sur les cas les plus intéressants.

L'article s'intitule " Si un tweet a marché une fois, republiez-le - et autres leçons du bureau social media du New York Times ". Il a été publié le 6 janvier par Michael Roston, membre de l'équipe qui gère les comptes Twitter du New York Times, sur le site Nieman Journalism Lab, et a été tweeté près de 3.400 fois en trois jours.

L'auteur y revient sur ce que son équipe et lui ont appris, ce qui a fonctionné ou non, en animant pendant un an le compte @nytimes, qui a gagné presque 5 millions de nouveaux abonnés en 2013, ainsi que les autres comptes Twitter du groupe. Un regard en arrière riche d'enseignements, venant d'un média qui fait figure de référence dans le monde de l'information. Nous avons sélectionné pour vous les cas les plus intéressants.

La réactivité grâce aux tweets des journalistes

Le New York Times compte de nombreux correspondants dans le monde, qui couvrent les actualités locales en temps réel et n'hésitent pas à les publier sur leur compte Twitter avant même la parution de leur article. Cela a permis au New York Times de faire preuve de réactivité en 2013, comme lorsque la reporter basée à Tokyo a annoncé le 19 septembre le décès de l'ancien PDG de Nintendo par un tweet, retweeté plus de 2.000 fois au final.

Autre exemple : lorsque le journal a appris le 13 mars qu'un cardinal argentin serait le prochain pape, et que sa correspondante à Rome a été dans les premiers à l'annoncer sur Twitter. Résultat : plus de 1.000 retweets de son message :