Ratecard En partenariat avec

Analyse du dispositif transmédia de la série TV " Cut " sur France Ô

Publié le par

Le 30 septembre, France Ô a lancé " Cut ", sa nouvelle série. Originalité : Jules, le jeune héros, possède sa page Facebook, son compte Twitter et sa page YouTube, sur lesquels il publie des contenus exclusifs pendant la diffusion. Analyse du dispositif transmédia par notre community manager.

Analyse du dispositif transmédia de la série TV ' Cut ' sur France Ô

Le 30 septembre, France Ô a lancé " Cut ", une série française tournée à La Réunion, diffusée chaque jour à 18h45. Originalité : Jules, le jeune héros, possède sa page Facebook, son compte Twitteret sa page YouTube.

Pour faire le buzz, " Cut " mise ainsi sur les réseaux sociaux sur lesquels des contenus exclusifs sont dévoilés en temps réel. " Si les téléspectateurs aiment l'histoire principale, ils peuvent aller plus loin sur le second écran, où elle est prolongée avec des scènes inédites, filmées avec des smartphones par les comédiens les plus jeunes ", explique Stéphane Meunier, le réalisateur de la série (extrait du Journal du Dimanche, 06/10/13). Un dispositif transmédia mis en place par l'agence Bigger Than Fiction.

Une page Facebook

Sur Facebook, Jules974 (974 est le numéro administratif de La Réunion) a sa propre page, suivie par plus de 14.000 fans. Les jours de publication correspondent aux jours de diffusion de la série. Normal : des inserts apparaissent à l'écran pour indiquer aux téléspectateurs que Jules a posté en direct un nouveau statut.

Le ton et le vocabulaire sont ceux d'un adolescent, comme on peut le voir dans le post ci-dessous qui propose du contenu supplémentaire, non diffusé à la télévision. Pour la plupart, il s'agit de photos ou de vidéos issues de son compte YouTube.

Les fans, principalement des adolescents, se prêtent au jeu et répondent directement à Jules dans les commentaires. Et ça marche. Sur le post affiché ci-dessus, 366 personnes ont aimé l'album photo publié. La sauce prend tellement bien que, dans des commentaires, certains fans se demandent si le personnage de Jules existe réellement :

Un compte Twitter

Sur Twitter, Jules Park alias @Jules_974 a plus de 800 abonnés. Les premiers tweets remontent au 22 mars (!), soit six mois avant le début de la diffusion de la série sur France Ô. Deux tweets en mars, un autre le 15 avril, puis plus rien... jusqu'en septembre. Mais, loin d'être une erreur, ce silence radio correspond à une ligne éditoriale et est expliqué par le personnage lui-même dans son dernier tweet : " Galèèèère, Internet est coupé jusqu'à début septembre, ça sera ap's évident pour moi d'être sur le Net... ".

Les tweets reprennent donc début septembre, histoire de faire le buzz sur les réseaux sociaux avant la diffusion du premier épisode à la fin du mois. Jules plante le décor en présentant ses amis ou en invitant ses abonnés à le suivre sur sa page Facebook. Il ne manque pas d'interpeller ses followers, pour leur souhaiter la bienvenue ou leur répondre directement, toujours dans le langage d'un adolescent.

Comme sur Facebook, du contenu inédit est publié sur Twitter, via des vidéos issues de la chaîne YouTube de Jules :

Pour favoriser la viralité, Jules termine ses tweets par le hashtag #CutLaSerie. Les messages incluant le hashtag sont d'ailleurs assez nombreux. Contrairement à Facebook, ici les fans commentent le contenu des épisodes mais ne s'adressent pas directement à lui. Une preuve que Twitter est utilisé comme second écran pour les réactions en direct, alors que Facebook joue davantage le rôle de journal intime pour les adolescents de 2013 ?

Au début des années 2000, le personnage de " Cut " aurait créé un blog pour susciter l'engagement de ses fans sur le web. En 2013, bienvenue sur Facebook. En tous les cas, la stratégie de communication de la série TV sur les réseaux sociaux est saluée par les internautes :

Une page YouTube

Jules a aussi son compte YouTube, avec 266 abonnés et plus de 54.000 vues, un choix obligatoire pour une série TV afin de diffuser le contenu exclusif. Ces vidéos sont ensuite relayées sur les profils Facebook et Twitter de Jules.

On retrouve sur YouTube la même ligne éditoriale que sur les autres réseaux sociaux, comme le prouve la bio de l'adolescent : " Lycéen, j'ai grandi à Montpellier... Je vis pour mes potes, et par mes potes. Ah, et pour ma mère aussi Découvrez toute ma life en vidéo sur ma chaîne ".


Conclusion

On salue cette opération transmédia pertinente et innovante pour une série TV. Pour toucher sa cible - les adolescents -, France Ô, via l'agence Bigger Than Fiction, a créé un profil sur trois réseaux sociaux pour le jeune personnage de sa nouvelle série. Le ton, le vocabulaire, le contenu : tout est bien pensé et réalisé pour créer du buzz et favoriser l'engagement avec les téléspectateurs de cet âge.

Un regret toutefois : on retrouve quasiment à chaque fois le même contenu sur les profil Facebook et Twitter du héros, accompagné du même texte au mot près. Mais cela n'empêche pas de faire d'ores et déjà de ce plan de communication une réussite. A quand Joséphine Ange Gardien sur Pinterest ou Louis la Brocante sur Viadeo ?