Recherche

Alastair Cotterill, Instagram : "Faire de la publicité sur Instagram correspond parfaitement aux modes de consommation actuels des médias"

Publié par le - mis à jour à
Alastair Cotterill, Instagram : 'Faire de la publicité sur Instagram correspond parfaitement aux modes de consommation actuels des médias'

Quel intérêt présente Instagram pour un annonceur ? Quels sont les usages publicitaires émergents ? Quelles synergies avec Facebook ? Le responsable du développement créatif de la zone EMEA a répondu par mail à nos questions. Réponse sous forme d'éléments de langage.

  • Imprimer

emarketing.fr : Pourquoi la France est-elle le premier pays non anglo-saxon à s'ouvrir à la publicité ? Le nombre d'utilisateurs y est-il plus important qu'ailleurs en Europe (Allemagne, Espagne, Italie...) ?

Alastair Cotterill, Head of Creative Development, EMEA, Instagram : Il existe en France sur Instagram une communauté croissante de personnes créative et inspirantes. Que ce soit des créateurs de mode ou des marques de luxe, des médias ou des individus, la communauté française a une histoire captivante à raconter. Partout dans le monde, la communauté Instagram regarde vers la culture française pour y trouver des inspirations, et même si nous ne révélons pas de chiffres utilisateurs par pays, sur les 300 millions d'utilisateurs actifs chaque mois de par le monde, plus de 70% sont en dehors des Etats-Unis.

emarketing.fr : Quel intérêt présente Instagram pour une marque : rajeunir sa cible ? Toucher les gens en mobilité ?

Alastair Cotterill : Faire de la publicité sur Instagram correspond parfaitement aux modes de consommation actuels des médias - sur mobile et en mobilité. Instagram permet aux gens de libérer leur créativité et de se nourrir de la créativité des autres : ils peuvent capturer et construire des images qui expriment leur façon de voir le monde, créer une expérience immersive et inspirante pour toute la communauté. Sur Instagram, les individus et les entreprises peuvent partager leurs histoires avec un public profondément "engagé".

De plus, sur Instagram les gens regardent d'abord l'image, pas qui la partage, tant que ce que partage la marque captive la communauté et offre quelque chose de différent, beau et inattendu. C'est pour cela que nous avons choisi au lancement des partenaires que nous savions déjà actifs sur Instagram en postant des contenus innovants. Nous voulions travailler avec des voix créatives impliquées au sein de notre communauté.

emarketing.fr : Sur quels "espaces" renverront les clics des publicités : site de marque, site marchand, page Facebook, compte Instagram de la marque ? Que montrent les usages publicitaires développés dans les autres pays ? Que visent majoritairement les annonceurs (engagement, branding, augmentation des ventes) ?

Alastair Cotterill : Depuis que nous avons lancé notre plateforme publicitaire, autant les marketeurs que la communauté nous ont dit qu'ils voulaient faire évoluer le potentiel de storytelling des publicités. En réponse à cela, nous avons récemment lancé Carousel, un nouveau format qui permet à la communauté de faire défiler vers la gauche pour voir plus d'images et d'information sur les publicités, ainsi qu'un lien vers un site web choisi par l'annonceur. Cela permettra aux marques de pouvoir raconter plus d'histoires significative à travers les images et à notre communauté d'en savoir plus sur les publicités qui les intéressent. A ce jour ce format est uniquement disponible aux Etats-Unis.

emarketing.fr : En matière de ciblage, Instagram utilise-t-il, outre les données socio-démo, des données comportementales et contextuelles à l'instar de Facebook ?

Alastair Cotterill : Le ciblage est réalisé en fonction des messages de la marque et offre différentes options autour des données démographiques et des intérêts - comme l'âge, le sexe, la localisation, et utilise aussi des options de ciblage de Facebook.

emarketing.fr : Y-a-t-il des secteurs plus affinitaires (mode, beauté, alimentaire) avec Instagram que d'autres (je pense notamment aux secteurs de la mode, de la beauté, de l'alimentaire) ou bien toute marque peut-elle avoir un intérêt à diffuser de la publicité sur Instagram ?

Alastair Cotterill : Dans le domaine de la publicité, Instagram se focalise sur trois choses : la communauté, la simplicité et permettre aux gens d'interagir avec des sujets qui les passionnent, où qu'ils se trouvent. Chaque jour, notre communauté s'enrichit des passions des autres, que ce soit l'origami avec quelqu'un comme @white_onrice ou la mode avec @parisinfourmonths - et le potentiel d'engagement des marques avec notre communauté, à la fois large et créative, est sans limite.

Les marques font partie de notre communauté et en sont un pilier. Elles alimentent la création et la découverte sur notre plateforme. Au travers de la simplicité d'Instagram, de sa communauté engagée et curieuse, et de la richesse des outils créatifs disponibles, nous proposons aux marques une plateforme pour produire les meilleures créations et repousser les limites de leur créativité. Sur cette base solide, nous pouvons créer la marque business la plus puissante sur le mobile et potentiellement tout marché confondu.

emarketing.fr : Vous avez travaillé avec quelques grands comptes partenaires (Air France, Guerlain, Coca Cola, etc) pour mettre au point des campagnes adaptées sur Instagram et présenter au marché des cas d'usage : quel est le ticket d'entrée ?

Alastair Cotterill : Nous ne partageons pas nos tarifs, mais notre but est qu'Instagram soit un business indépendant financièrement.

emarketing.fr : A combien de publicités maximum l'utilisateur sera-t-il soumis ?

Alastair Cotterill : Tous les utilisateurs verront de temps en temps des publicités.

emarketing.fr : Pourquoi avoir choisi de "masquer" les publicités lorsqu'elles ne plaisent pas à l'utilisateur, sans lui donner la possibilité de les désactiver : ne craignez-vous pas un retour de bâton de l'utilisateur qui pourrait y voir un caractère intrusif ?

Alastair Cotterill : Nous travaillons avec tous les annonceurs sur Instagram pour valider leurs créations publicitaires et nous assurer qu'elles correspondent à nos standards. Notre objectif est que chaque publicité soit aussi naturelle sur Instagram que les photos et vidéos déjà présentes, nous voulons que cette expérience soit transparente pour notre communauté. Cependant, nous voulons que les utilisateurs puissent garder le contrôle de leur flux, donc s'ils voient une publicité qu'ils n'apprécient pas, ils pourront la masquer et donner leur réaction sur ce qu'ils n'ont pas apprécié.

emarketing.fr : Facebook devient également un réseau de plus en plus visuel (photo et vidéo) : quelles synergies créez-vous ces deux réseaux ?

Alastair Cotterill : Autour de la publicité en particulier, Facebook et Instagram travaillent étroitement pour s'assurer que les marques ont la meilleure expérience sur Instagram et construisent les meilleures campagnes créatives. Instagram utilise la technologie de diffusion de publicité de Facebook pour montrer des publicités pertinentes, pour s'assurer que la communauté est constamment inspirée et enchantée par le contenu sponsorisé. De plus, Facebook contribue également énormément à la lutte contre le spam sur Instagram, aide à répondre rapidement aux questions des utilisateurs et à servir 70 millions d'images chaque jour.

Les clés pour améliorer sa visibilité sur Instagram

Les clés pour améliorer sa visibilité sur Instagram

Les clés pour améliorer sa visibilité sur Instagram

Quelle est l'heure idéale de publication sur Instagram, les sujets les plus populaires, les filtres les plus utilisés... ? L'agence Milky, spécialisée [...]

Top 5 des tendances marketing 2016 selon Instagram

Top 5 des tendances marketing 2016 selon Instagram

Top 5 des tendances marketing 2016 selon Instagram

La créativité demeure la clé de voûte des campagnes marketing, prône Al Cotterill, Creative Strategist pour l'Instagram Creative Shop, qui partage [...]

Instagram s'ouvre en grand à la publicité

Instagram s'ouvre en grand à la publicité

Instagram s'ouvre en grand à la publicité

Le réseau social, filiale de Facebook, ouvre plus largement sa plateforme aux campagnes publicitaires des entreprises de toutes tailles, dans [...]

Instagram : nouvelle marketplace du luxe ?

Instagram : nouvelle marketplace du luxe ?

Instagram : nouvelle marketplace du luxe ?

Que voit-on le plus sur Instagram ? Après le food et devant le foot ? C'est le luxe, avec 2,6 millions d'images spontanées postées tous les [...]

Comment les marques françaises utilisent Instagram

Comment les marques françaises utilisent Instagram

Comment les marques françaises utilisent Instagram

Avec un fort taux d'engagement et une audience émergente mais en forte croissance, Instagram attire de plus en plus les marques françaises, [...]