Recherche

De la conversation à la consommation : les usages des réseaux sociaux changent

Publié par le - mis à jour à

L'extimité - ce désir de rendre public et visible des aspects de soi privés et intimes -, recule au profit du Web marchand. Telle est l'évolution la plus notable observée dans l'évolution des usages des réseaux sociaux, selon le baromètre annuel d'Harris Interactive, "Social Life 2014".

  • Imprimer

Parler moins de sa vie privée mais davantage des marques et produits. Pour Harris Interactive qui réalise pour la seconde année consécutive un baromètre annuel des usages des réseaux sociaux en France, "la plus forte surprise réside dans cette évolution des usages qui tendent vers moins d'intimité mais plus de consommation". Si 44 % des socionautes français déclarent parler de leur vie privée sur les réseaux sociaux contre 53 % en 2012, 39 % les utilisent dans le but de réaliser un achat contre 23 % l'an dernier.

Bien qu'il ne soit pas encore pas possible d'y effectuer une transaction, les réseaux sociaux s'affirment donc de plus en plus comme des portes d'entrée prioritaires pour les marques. Plus d'un socionaute sur deux suit l'actualité d'une marque (+ 10 points par rapport à 2012) et plus d'un tiers "like", suit ou échange régulièrement avec une marque, un produit ou une entreprise sur ces réseaux.

Outre les marques, les médias catalysent également une bonne part des activités des socionautes : 34 % d'entre eux déclarent suivre un média ou une émission sur les réseaux sociaux.

Mais de quel réseau social parle-t-on ? Si l'année 2013 a vu l'émergence de nouveaux réseaux sociaux comme Soundcloud (4 % d'inscrits), Snapchat (2 %) ou Vine (1 %) et la croissance d'acteurs récents tels Pinterest ou Vimeo, le leader historique Facebook domine très largement le paysage (cf. infographie). 61 % des internautes sondés l'ont utilisé au cours des 30 derniers jours, contre 23 % pour You Tube, 21 % pour Google +. Quant à Twitter dont la notoriété n'est plus à démontrer, son utilisation peine à décoller en France avec seulement 13 % d'actifs.

Méthodologie : cette enquête a été réalisée en ligne en novembre 2013 par l'institut Harris Intearcive, sur la base d'un échantillon de 2000 individus représentatifs de la population française internaute âgée de 15 ans et plus. La méthode utilisée a été celle des quotas et du redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socio-professionnelle et région de l'interviewé(e).

À lire aussi sur ce sujet :

87% des marketeurs utilisent les réseaux sociaux

87% des marketeurs utilisent les réseaux sociaux

87% des marketeurs utilisent les réseaux sociaux 87% des marketeurs utilisent les réseaux sociaux

Les reseaux sociaux un levier de business est ce qui ressort du barometre publie par Hootsuite sur usage des reseaux sociaux par les entreprises [...]

Les marques s’emparent de la vidéo virale

Les marques s’emparent de la vidéo virale

Les marques s’emparent de la vidéo virale

La video virale est en train dinonder Internet et les reseaux sociaux Chiffres cles evolutions et perspectives Marie Dolle Head of Content chez [...]

Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub

Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub

Comment les géants des réseaux sociaux font leur pub

il est frequent analyser les budgets publicitaires des marques sur les reseaux sociaux il est moins courant de connaitre les investissements [...]

Paris ZigZag rejoint le réseau Meet Me Out

Paris ZigZag rejoint le réseau Meet Me Out

Paris ZigZag rejoint le réseau Meet Me Out

Le reseau social de sorties parisiennes poursuit son developpement avec acquisition du media Paris ZigZag realisee fin 2016

[Pilules créatives] La publicité montre les crocs

[Pilules créatives] La publicité montre les crocs

[Pilules créatives] La publicité montre les crocs

Vol de clients dispositifs immersion pharaoniques communication massive sur les reseaux sociaux Tour horizon des operations les plus agressives [...]