Recherche

Le magazine féminin Harper's Bazaar débarque en France

Publié par le - mis à jour à
Le magazine féminin Harper's Bazaar débarque en France

Les groupes de presse Marie Claire et Hearst Magazines international lancent conjointement Harper's Bazaar dans l'Hexagone. Magazine de mode féminin de luxe, Harper's Bazaar vient faire de la concurrence à un secteur de la presse féminine en bonne forme mais déjà bien saturé.

  • Imprimer

Marie Claire est sur tous les fronts. En avril dernier, le groupe de presse lançait Stylist, un hebdomadaire gratuit inspiré du titre anglais homonyme et diffusé à 400 000 exemplaires. Cette fois, c'est de l'autre côté de l'Atlantique que Marie Claire a jeté l'ancre. Avec le groupe américain Hearst Magazines international, l'éditeur lance la déclinaison française du magazine de mode féminin haut de gamme Harper's Bazaar. Aucune date quant à la parution de ce magazine dans l'Hexagone n'a encore été communiqué.

La version française de Harper's Bazaar traitera essentiellement de mode, de beauté et de tendances. Selon le communiqué du groupe américain, ce magazine "met en valeur le travail des designers et des photographes de renommée internationale ainsi que des icônes arty, politiques et célébrités qui font l'actualité".

Ce n'est pas la première fois que Marie Claire et Hearst Magazines international collaborent. Déjà, les deux groupes de presse ont lancé conjointement "Cosmopolitan" en France et "Maris Claire US".

Reste que même sacrément réputé - lancé en 1867, le magazine est déjà distribué dans 44 pays et publié dans 18 langues - Harper's Bazaar se lance en France dans un paysage déjà bien chargé (une cinquantaine de titres féminins). Le site Paulette a fait son entrée en kiosques cette année. Même chose pour Bisou, "féminin pop" qui compile tendances mode et beauté avec de la BD. Ou encore pour Vanity Fair, autre célèbre magazine de mode américain qui débarque en France cet été, avec aux commandes l'animateur Michel Denisot.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche