Recherche

Stylist convertit ses lectrices en acheteuses

Publié par le - mis à jour à
Stylist convertit ses lectrices en acheteuses

Après un an d'existence, Stylist, le féminin hebdomadaire urbain et gratuit, présente les résultats d'un baromètre "Drive to shop", qui mesure l'impact du magazine sur les achats des lectrices. Avec un call to action élevé, le freemium apparaît comme un fort activateur d'achat.

  • Imprimer

Stylist, l'hebdomadaire féminin gratuit haut de gamme (freemium), bénéficie d'un réel pouvoir de prescription et joue un rôle important dans l'acte de consommation de ses lectrices. C'est ce que met en perspective le baromètre " Drive To Shop " réalisé par GMC Conseil en janvier dernier auprès de 328 répondantes en Ile-de-France (1).

Un réel activateur d'achat

La " Style List ", par exemple, génère 94 % de " call to action ", dont 40 % d'intentions d'achat ou de visites en point de vente. Et au final, le baromètre montre que 87 % des marques de mode et de beauté citées dans cette rubrique ont été effectivement achetées, ce qui représente plus de 2,3 achats par lectrices. Au global, sur les 200 marques présentes dans le magazine sur le mois dernier (4 numéros), 86 % des marques modes ont été achetées sur la même période et 91 % des marques beauté.

Les pages publicité du freemium ne sont pas en reste : sur les lectrices exclusives au magazine qui ne sont pas exposées aux autres médias, 81 % des marques annonceurs parues sur le mois étudié ont été achetées sur la même période.

Des bêtes de shopping

Autre résultat significatif de ce baromètre " Drive To Shop " : les lectrices du magazine se révèlent être des ultra-consommatrices. Témoigne de cette fièvre acheteuse l'étude du panier d'achat (2) sur les 15 derniers jours de chacune des 410 lectrices répondantes : GMC Conseil a dénombré 1?781 achats beauté et mode, soit 2.2 achats mode et 2.1 achats beauté par lectrice, laquelle mixe les niveaux de gamme.


L'hebdomadaire gratuit lancé l'an dernier (lire l'article d'emarketing.fr) et édité en joint-venture entre le Groupe Marie-Claire et Short List Media a également commandé une étude de lectorat (2). Urbaines, elles ont majoritairement entre 25 et 45 ans (40 %). Elles sont à 51 % CSP+ et très connectées (74% sur smartphone et tablette, 75% sur les réseaux sociaux). Fait notable révélé par l'étude : 38 % des lectrices sont des lectrices exclusives qui ne lisent pas de presse féminine et sous-consomment les médias traditionnels. " Ce lectorat exclusif garantit aux annonceurs un apport en couverture ", souligne Gwenaelle Thebault, directrice générale et éditrice de Stylist.

Fort de ces résultats, Stylist prévoit d'augmenter sa pagination publicitaire à 15 pages contre une dizaine actuellement. D'autres projets sont à l'étude : la création d'une newsletter quotidienne sur le modèle de MyLittleGirl ainsi qu'une nouvelle application mobile.


(1) Interrogation on line des lectrices panélistes de Stylist - Janvier 2014 - 328 répondantes Paris IDF.

(2) Interrogation on line des lectrices panélistes de Stylist - Octobre 2013 - 410 répondantes dont 40 % lectrices exclusives (Elle, Grazzia, Madame Figaro, Gala, Cosmopolitan, Biba, Glamour, Be, Marie-Claire).

(3) Source : Etude Harris Interactive - Base : 4000 femmes 15+ sur les 13 départements Stylist.



Maud Vincent

Stylist : de l'extension du domaine de la marque média

Stylist : de l'extension du domaine de la marque média

Stylist : de l'extension du domaine de la marque média

Trois ans après son lancement et fort de son succès éditorial et publicitaire, Stylist déploie sa stratégie de diversifivation et développe [...]

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mail demeure un outil majeur de prospection et de fidélisation, aussi bien en B to B qu'en B to C, selon l'étude "Email marketing attitude", [...]

Le marketing sectoriel

Le marketing sectoriel

Le marketing sectoriel

Plusieurs facteurs conduisent à pratiquer un marketing sectoriel, en utilisant la même démarche marketing, mais en actionnant des leviers différents [...]

Qui sont les ambassadeurs de marques ?

Qui sont les ambassadeurs de marques ?

Qui sont les ambassadeurs de marques ?

Quelles sont les attentes et les motivations des personnes qui s'engagent pour les marques et partagent leur expérience en conseillant d'autres [...]

Hubert Faucher : le pédagogue du marketing BtoB

Hubert Faucher : le pédagogue du marketing BtoB

Hubert Faucher : le pédagogue du marketing BtoB

Le "Monsieur B to B" de l'Essec, Hubert Faucher, plaide pour que son secteur ne soit plus le parent pauvre des enseignements marketing face [...]