Recherche

L'édition 2013 d'AudiPresse Premium consacre le boom du "multireading"

Publié par le - mis à jour à
L'édition 2013 d'AudiPresse Premium consacre le boom du 'multireading'

Le suréquipement en tablettes et smartphones favorise la lecture sur les supports mobiles chez les influenceurs. Selon les résultats 2013 de l'étude AudiPresse Premium, les populations cadres et hauts revenus ne délaissent pas pour autant le papier.

  • Imprimer

La presse est une référence pour les cadres et les personnes à hauts revenus puisque, selon la livraison 2013 de l'étude AudiPresse Premium d'AudiPresse (1), 98,8% des Premium ont consommé au moins une marque de presse en print ou en digital sur une période de 30 jours. Ce média reste en effet une source d'information privilégiée pour ces 7,866 millions d'influenceurs (+2,5% vs 2012), étudiés sur les plans professionnel et personnel. Elle est leur première source d'information dans le domaine de la beauté (27,6%) et de l'automobile (19,4%), la deuxième dans le domaine de la finance (19,2% derrière les conseils du banquier) et de la décoration (29,6% après les conseils du vendeur).

Alors que la lecture sur support papier reste assez stable (98,2% soit 0,4 point de plus qu'en 2012), la presse compte toujours davantage de lecteurs digitaux. En 2013, ils sont 67,3% à lire un titre de presse sur un support numérique (+3,1% en un an). Le " multireading " est désormais un phénomène très installé : 60,7% des Premium lisent un titre en numérique, mais continuent aussi à le consulter dans sa version print. Cette mutation est en grande partie liée au suréquipement de cette population en outils de mobilité : 69% possèdent un smartphone (+19% en un an) et 45% sont équipés d'une tablette, soit deux fois plus qu'en 2012. "Les comportements évoluent très vite et on voit déjà apparaître une population de multireaders confirmés", constate Nicolas Cour, directeur général d'AudiPresse. Les lectures digitales se font encore principalement sur ordinateur (57%), mais déjà à 43% sur mobile et tablette (+29% par rapport à 2012). Alors que près de deux tiers des Premium (64%) sont inscrits sur des réseaux sociaux privés ou professionnels, 21% des socionautes premium suivent une marque de presse, principalement pour suivre l'actualité en temps réel.

Les titres et marques de presse étudiés dans AudiPresse Premium comptent 72% de lecteurs exclusifs print, 13% d'exclusifs digital et 16% de lecteurs communs. La digitalisation est particulièrement importante chez les quotidiens qui affichent 12% d'exclusifs digital et 35% de multireaders, soit 4,3 millions de lecteurs sur le web, 2,5 millions sur le mobile et 1,5 million sur tablette. La presse professionnelle présente elle aussi une structure de digitalisation assez spécifique avec 29% d'exclusifs digital et 20% de lecteurs communs aux différents supports.

(1) Pour l'étude Audipresse Premium a été menée par TNS Sofres et Ipsos Media CT entre le 31 janvier et le 15 juillet 2013 auprès d'un échantillon de 10 166 individus représentant toutes les composantes de la population visée. Elle est administrée par internet après un recrutement et une qualification des individus par téléphone. 81 titres de presse ou agrégats, 42 marques de presse ont été étudiés sur tous les supports de lecture (papier, ordinateur, tablette ou mobile) et quel que soit le format (site, application ou pdf).