Recherche

Audipresse : "Le multi-reading constitue le nouvel écosystème de la presse"

Publié par le | Mis à jour le
Audipresse : 'Le multi-reading constitue le nouvel écosystème de la presse'

L'étude One 2012 d'Audipresse révélée ce jeudi 21 mars 2013 montre que la presse se porte bien en termes d'audiences. Nicolas Cour, directeur général d'Audipresse, revient sur les résultats de l'étude et analyse les nouveaux comportements de consommation de la presse.

  • Imprimer

L'audience est en hausse sur 2012 : l'étude One 2012 est-elle un bon millésime dans son ensemble ?

L'étude One 2012 montre des résultats d'une grande stabilité : +0,4 % sur le total presse par rapport à l'étude One 2011/2012 (cumul de juillet 2011 à juin 2012) dont +0,5 % pour les quotidiens et +0,4 % pour les magazines. Sur 222 titres ou agrégats publiés, 35 évoluent de manière statistiquement significative dont 19 à la hausse. Il s'agit donc d'un bon millésime.

Que retenir dans les grandes lignes de cette étude : que la presse fait de la résistance ? Qu'elle survit grâce aux mobiles et tablettes ?

La presse ne survit pas, elle se porte bien en termes d'audiences. Il y a toujours autant de lecteurs. En parallèle, nous pouvons en effet constater un accroissement des lectures numériques quel que soit le support (+11 % de volume de lectures numériques par rapport à 2011/2012) en synergie avec la lecture papier. On lit de plus en plus sur le digital et on continue à lire la version papier d'origine : 52 % des lecteurs de versions numériques au cours des 30 derniers jours lisent aussi la version papier. Ce phénomène du "multi-reading" constitue le nouvel écosystème de la presse avec une nouvelle répartition des modes de lectures sur les différents supports, papier, web fixe, smartphones et tablettes.

Audipresse One est le plus gros panel en Europe : après un an d'existence, cette étude a-t-elle fait ses preuves ?

AudiPresse One est en effet un véritable investissement pour les éditeurs qui se chiffre à plusieurs millions d'euros chaque année, même si cette étude unique a permis de réaliser des économies d'échelle en réunissant les deux univers quotidiens et magazines précédemment étudiés séparément. Cet investissement permet aujourd'hui de proposer au marché publicitaire français une étude de référence reconnue sur le plan international. Certains grands marchés européens étudient aujourd'hui la possibilité d'adapter la méthodologie de One dans leur mesure d'audience presse.

A l'avenir, l'étude va-t-elle évoluer ?

Nous tablons sur deux principales évolutions de One à court et moyen terme. D'ici un an, nous allons rapprocher les audiences de One avec les audiences de Médiamétrie//NetRatings et de l'internet mobile afin de proposer un nouveau service de mesure globale de la presse sur tous les supports print et numériques. Enfin, d'ici trois ans, nous allons intégrer des réflexions sur le GRP presse et sur l'accumulation des contacts dans le temps en médiaplanning.

Damien Grosset

Damien Grosset

Journaliste

Responsable de la rubrique Médias. Seul homme de la rédaction, je m'occupe bien évidemment de sujets concernant des secteurs tels que l'automobile [...]...

Voir la fiche