Recherche

Alain Weill vend La Tribune pour 1 euro symbolique

Publié par le

La directrice générale du quotidien, Valérie Decamp, rachète le titre pour 1 euro symbolique. Elle devient actionnaire à hauteur de 78% du capital et recherche déjà de nouveaux actionnaires.

  • Imprimer

C'est un constat d'échec pour Alain Weill qui n'a pas réussi à relancer le quotidien économique. Le président de La Tribune et PDG de Next Radio (BFM, BFM-TV, RMC) va céder 78% du capital du journal à Valérie Decamp pour 1 euro symbolique. Il a justifié l'opération en expliquant que "développer La Tribune suppose un engagement total. En devenant actionnaire majoritaire, Valérie Decamp aura les moyens et le temps de conduire une augmentation de capital".

Alain Weill avait repris la Tribune en 2008 à LVMH pour 1 euro symbolique. Le groupe de Bernard Arnault lui avait en outre versé 45 millions d'euros, l'équivalent de trois années de pertes du titre. Les arguments de l'ex-dirigeant n'ont pas convaincu les salariés qui se sont déclarés "extrêmement déçus".

De son côté, la nouvelle présidente déclare: "C'est un formidable challenge. Mon investissement personnel était entier. Il sera désormais doublé d'un investissement en capital".