MENU
Recherche

[Opinion] Le sens caché du nom Alphabet, la holding de Google

Publié par le - mis à jour à
[Opinion] Le sens caché du nom Alphabet, la holding de Google

Alors que la période estivale bat son plein, Google crée la surprise en annonçant, sans préavis, un changement radical de sa structure. Désormais, bourses mondiales et médias devront composer avec "Alphabet", la maison mère qui supervisera toutes les filiales du groupe, dont Google.

  • Imprimer

Quelles sont les significations sous-jacentes au nom Alphabet, miroir des ambitions du géant américain Google ? En moins de 20 ans, Google a réussi son tour de force : devenir l'une des premières capitalisations boursières mondiales, tout en inspirant la sympathie. De prime abord, le nom de sa toute nouvelle holding, Alphabet, représente un hommage à l'une des innovations fondamentales de l'histoire humaine - celle de la synthèse universelle du langage - ainsi qu'une référence au système de classement Google Search.

Larry Page, dans son communiqué sur ce nouveau nom, nous livre un autre sens, plus profond "un jeu de mots réservé aux puristes", souligne l'expert, "Alpha" représente en langage financier le retour sur investissement, et "bet" provient du verbe parier en anglais. L'alpha-bet serait donc le pari du retour sur investissement, par opposition à la vieille école du mix-marketing et du benchmark ".

Et en pratique ?

"Alphabet est révélateur d'un certain pragmatisme dans les affaires, et d'une envie d'innover à l'instinct ". Larry Page, au même titre que l'était Steve Jobs, est un fervent ambassadeur de cette philosophie, qui consiste à concevoir un produit sur une intuition plutôt que sur des études, puis à le lancer dès que possible, quitte à l'adapter (ou à l'abandonner) en fonction de ses performances sur le marché, c'est la fameuse méthode agile.

Candeur et suprématie

Au-delà d'une analyse étymologique du nom, c'est également à la stratégie de la firme qu'il faut se confronter pour en comprendre les enjeux : car l'alphabet évoque également une thématique récurrente dans la communication de Google : un certain rapport à l'enfance, qui se veut curieuse, innocente et désintéressée. Cette propension à la nostalgie est toujours explorée avec finesse par Google : des couleurs vives, des formes rondes, une communication simple, claire, honnête, un esprit de franche camaraderie. Une forme de naïveté parfois.

Le moteur de recherches préféré des français exprime ainsi son identité : celle d'un explorateur curieux et altruiste, qui met son envie d'imaginer au service de la communauté. Bien que tous les éléments de communication de la firme laissent planer une certaine candeur, le choix même du nom Alphabet dévoile une ambition. Volonté hégémonique ? Souhait de maîtriser l'économie du web de A à Z ? Pourquoi pas.

Avec Alphabet, Google reste cette société iconoclaste, qui malgré son succès sait personnifier l'enfant que nous avons été, ou voulu être : un petit trublion smart, le leader de la cour de récré qui défend les plus faibles et met son imagination débordante au service de ses camarades.

On y croit ou on y croit pas, mais avouons-le : les générations futures apprendront désormais l'alphabet avec Google.

Bio Express d'Alexandre Hurel


Marin émérite, diplômé en Droit et Marketing, Alexandre Hurel intervient en tant que Directeur de clientèle et spécialiste des problématiques de naming au sein de Creads. Il a notamment travaillé sur les créations de nom de 150 institutions publiques et privées. Sa vision : mettre au coeur de la question du nom celle du positionnement, et faire de cette étape un temps fort du lancement d'un projet.Creads est la première plateforme française de design participatif. Passerelle entre les marques et les créatifs du monde entier, Creads déniche les meilleurs talents pour répondre à tous les besoins des marques, de la création graphique (creads.fr), au déploiement d'opérations de marketing participatif (creads-digital.com), en passant par la mise à disposition du premier studio créatif dématérialisé (creads-partners.com). Depuis sa création en 2008, Creads a réuni un réseau de 50 000 créatifs et s'est rapidement développé au niveau international. Parmi ses 2 500 clients, la startup a notamment travaillé avec Shiseido, La Poste, Citroën, Deloitte, Club Med, France Télévisions, SNCF, Crédit Mutuel et Le Lynx. En avril 2014, Creads a annoncé une première levée de fonds de 3 millions d'euros auprès du CM CIC.


Alexandre Hurel, spécialiste du naming chez Creads