Recherche

Dagobert ausculte le mobile, un média en plein boom

Publié par le | Mis à jour le
Dagobert ausculte le mobile, un média en plein boom

Le smartphone est devenu l'accessoire indispensable de 13 millions de Français, mobinautes très actifs. Mais on se noie dans les statistiques. Dagobert a pris le parti de regrouper toutes les données-clés concernant la France et de demander l'avis d'éditeurs d'application.

  • Imprimer

À quoi sert le mobile ? Est-ce qu’on utilise souvent le mobile pour faire ses achats sur le Web ? « Il existe tellement de data sur le mobile qu’on n’arrive plus à se repérer. D’autant que ces données sont souvent parcellaires, incomplètes et floues et qu’elles mélangent généralement des approches géographiques variées, avec un fort tropisme sur les États-Unis. D’où cette étude qui synthétise l’essentiel et donne également le point de vue de marques très engagées sur le mobile (SeLoger, LaRedoute, Le Figaro, Allociné, Marmiton…) », explique Solange Derrey, du département Planning stratégique de l’agence Dagobert.

Le mobile accentue le zapping de l'information

L'étude confirme les principaux usages du smartphone. Le mobile prend de l'importance comme média : les possesseurs d'iPhone ou de modèles concurrents sont 67 % à se connecter au moins une fois par semaine (d'après TNS Sofres Mobile) et 50 % au moins une fois par jour. 73 % s'en servent pour effectuer des recherches. Curieusement d'ailleurs, plus pour des produits (57 %) que pour des restaurants, des bars, des voyages, des appartements ou… un job (source : Our mobile planet).
Mais ce sont surtout les experts de La Redoute, du Figaro ou d'Allociné qui livrent les perspectives les plus intéressantes. « Nous constatons une consommation "snacking" de l'information sur mobile », souligne Pascal Pouquet (Le Figaro). Le temps moyen passé par visite sur le Web est de 16,59 minutes contre 3,27 minutes sur le mobile (site mobile et applications confondus).

L'écosystème d'Apple garde une longueur d'avance

Chez la majorité des éditeurs interrogés par Dagobert, ceux qui possèdent un iPhone passent davantage de temps et consultent davantage de pages sur une application. Cette fréquence est, par exemple, de 8,6 pages pour Le Figaro (contre 7,9 pour Android), 11 pages pour Allociné (contre 9 pour Android) et 18 pages pour SeLoger (contre 10 pour Android).
L'inventeur du marché, Apple, reste également leader en nombre d'applications installées et en téléchargements. La part d'iOS, le système d'exploitation d'Apple, est de 87 % pour SeLoger, 75,8 % pour La Redoute, 75 % pour Le Figaro, 68 % pour Allociné et 62,7 % pour Marmiton.

Le mobile drive 5 à 30 % du trafic de certains sites

Autre indication, la part du trafic mobile sur le site (versus celle du Web) est très variable, pour des raisons historiques, d’utilisateurs ou d’usage. Elle peut ainsi représenter plus de 5 % du trafic total pour La Redoute, près de 20 % pour le site de cuisine Marmiton et près d’un tiers pour SeLoger, qui fut un des pionniers du Web.
Ce chiffre illustre la puissance que peut apporter le mobile au trafic d’un site et les éditeurs ne s’y trompent pas puisque leurs objectifs sont ambitieux. La Redoute espère atteindre 15 % en 2014. SeLoger s’attend à ce que les usages mobiles dépassent les usages fixes d’ici à trois ans.

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Plus d'un mois après l'annonce de sa démission de Publicis Media France, Sébastient Danet est nommé chairman d'IPG Mediabrands France.

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

70 ans... et toujours aussi moderne : la marque Delsey, référence mondiale de l'univers du voyage, a ouvert en novembre 2016 sa première boutique [...]

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

Cdiscount à l'assaut de la téléphonie mobile

200 minutes, 200 sms/mms et 200 mo d'Internet pour 2 euros, c'est avec cette offre simple et compétitive que Cdiscount lance son offensive sur [...]